•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de l'enquête préliminaire des policiers accusés d'avoir tué Michel Vienneau

Le palais de justice Bathurst

Le palais de justice Bathurst

Photo : François Vigneault/Radio-Canada

Radio-Canada

L'enquête préliminaire des policiers Mathieu Boudreau et Patrick Buldger, qui sont accusés d'homicide involontaire relativement à la mort de l'homme d'affaires de Tracadie Michel Vienneau, a commencé mardi au palais de justice de Bathurst.

Michel Vienneau a été abattu le 12 janvier 2015 à la gare de Bathurst, alors qu'il revenait d'un séjour à Montréal avec sa conjointe Annick Basque.

Un informateur d'Échec au crime avait indiqué aux policiers que le couple pouvait être en possession de drogues, ce qui a été réfuté à la suite d'une enquête indépendante menée par la GRC de la Nouvelle-Écosse.

La juge Anne Dugas-Horsman a prononcé un ordre de non-publication et donc il est interdit de dévoiler le contenu des propos tenus en cour.

Les deux policiers étaient présents, mardi, eux qui ont écouté attentivement le témoignage tout au long de la journée.

À la sortie du tribunal, le frère de la victime, Nicolas Vienneau, a déclaré qu'il s'agit d'une étape difficile pour la famille. Il se dit toutefois satisfait de la nature des questions posées pour élucider le mystère relativement aux circonstances entourant la mort de son frère.

Les deux policiers impliqués dans la mort de Michel Vienneau font chacun face à cinq chefs d'accusation d'homicide involontaire et d'agressions armées sur M. Vienneau et Mme Basque.

L'enquête préliminaire se poursuit jusqu'à vendredi avant de reprendre du 6 au 9 septembre. Elle se poursuivra également du 4 au 7 octobre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Justice et faits divers