•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un admirateur atteint du même cancer que le chanteur de The Tragically Hip assiste à son dernier spectacle

Jason DeRoche

Jason DeRoche a assisté au dernier spectacle de la tournée du groupe The Tragically Hip

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jason DeRoche a assisté samedi au dernier spectacle de la tournée du groupe The Tragically Hip. L'homme de Moncton souffre du même type de cancer que le chanteur Gord Downie. Son histoire a soulevé une vague de sympathie d'un bout à l'autre du pays.

L'émotion est encore palpable dans la voix de Jason DeRoche, en entrevue à l'émission Le réveil, lundi matin. « C'était une expérience que je ne vais jamais oublier, jamais ».

Samedi dernier, Jason DeRoche a eu la chance de réaliser un de ses plus grands souhaits : assister au dernier spectacle de la tournée du groupe The Tragically Hip.

Un évènement d'autant plus symbolique qu'en juillet dernier, Jason DeRoche apprenait qu'il était atteint d'un cancer au cerveau.

« Aussitôt que le docteur nous a dit que c'était le cancer, j'ai essayé de faire rire ma femme et de lui dire "au moins, j'ai le même cancer que Gord Downie" », se souvient l'homme de 39 ans.

« Une semaine ou deux plus tard, je lui ai dit que ce serait le fun d'aller au concert à Kingston. C'était juste une blague, mais mon amie poste [un statut] sur Facebook pour demander s'il y avait un moyen d'y aller. Deux jours plus tard, le frère du batteur Johnnie Fay nous a appelés pour nous offrir leurs billets. »

Un spectacle particulièrement émouvant

« Le spectacle était incroyable : des gros moments de joie, des gros moments de tristesse. Quand il a chanté la chanson Grace Too, il [le chanteur] a commencé à pleurer de lui-même, nous autres on était [tous] en larmes », raconte Jason DeRoche.

Puis il [le chanteur] a commencé à lancer des gros cris d'émotion. On était là, moi puis ma femme, c'était des cris de frustration, nous autres on se disait "on sait comment [il se] sent, on sait ce [qu'il traverse], on passe à travers la même chose". Je me sentais comme si on était frères

Jason DeRoche, atteint d'un cancer au cerveau 

Alors qu'il entame sa cinquième semaine de radiation et de chimiothérapie, la performance du chanteur lui donne de l'espoir. 

« Au début il y a des moments où tu sens que tu n'es pas capable d'aller, où [tu te demandes] c'est quoi le point. Avec tous les commentaires à travers le pays, puis je vois Gord qui se met debout, puis qui danse et qui chante pour trois heures... J'ai aucune excuse. Il m'a vraiment inspiré à pousser plus fort à travers les journées plus noires. »

« Voir moi-même, en personne, l'énergie qu'il avait... C'est pas un jeune homme, puis il passe à travers la même chose. Malgré la fatigue, la radiothérapie, la chimiothérapie, les effets négatifs, c'était le même Gord qu'en 2000. Donc moi, j'ai aucune excuse, je suis assez préparé à battre le cancer », conclut Jason DeRoche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Société