•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétition pour une meilleure accessibilité à l'hémodialyse en région

hemodialyse

Hémodialyse (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une pétition est maintenant en ligne sur le site de l'Assemblée nationale, pour une meilleure accessibilité aux services d'hémodialyse en Gaspésie. Son objectif est de recueillir au moins 15 000 noms.

Cyrille Gibeault, de Sainte-Anne-des-MontsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cyrille Gibeault, de Sainte-Anne-des-Monts

Photo : Radio-Canada

Celui qui est à l'origine de la pétition, c'est Cyrille Gibeault Junior, dont le père avait cessé ses traitements d'hémodialyse parce qu'il trouvait inacceptable de devoir parcourir près de 400 kilomètres entre Sainte-Anne-des-Monts et Rimouski, trois fois par semaine, pour les recevoir.

Il demande que les hôpitaux de Sainte-Anne-des-Monts et de Gaspé soient équipés de mini-centres de dialyse, ou qu'une unité mobile soit mise sur pied pour desservir toute la Gaspésie.

J'ai décidé avec mon père de continuer le combat qu'on avait commencé de faire une pétition pour que les soins soient plus accessibles en Gaspésie.

Une citation de :Cyrille Gibeault Junior, initiateur de la pétition

La pétition est parrainée par le député caquiste de Granby, François Bonnardel, où habite Cyrille Gibeault Junior.

Ce dernier a aussi l'intention de lancer une fondation qui offrirait des services d'hémodialyse mobile, pour permettre aux malades de quitter leur domicile pour des vacances.

Jean Lapointe rencontre le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre. Il lui a présenté une pétition réclamant les services d'hémodialyse à l'Hôtel Dieu de Gaspé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean Lapointe rencontre le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre. Il lui a présenté une pétition réclamant les services d'hémodialyse à l'Hôtel Dieu de Gaspé.

Photo : ICI Radio-Canada/William Bastille Denis

Jean Lapointe de Gaspé, même combat

En 2015, un citoyen de Gaspé avait aussi déposé une pétition de 9 000 noms pour que les services d'hémodialyse soient offerts à Gaspé. Il avait entamé une grève de la faim qu'il avait interrompu après que le Protecteur du citoyen ait accepté de présenter ses recommandations.

Rappelons que le seul centre d'hémodialyse de la région gaspésienne est situé à l'hôpital de Chandler. Il a été inauguré en janvier 2014, après un investissement de Québec de plus d'un million de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec