•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une famille réunie 40 ans après la rafle des années 60

Cindy Woodhouse-Nepinak

Cindy Woodhouse-Nepinak

Photo : Cindy Woodhouse-Nepinak/Facebook

Radio-Canada

Une famille manitobaine sera réunie pour la première fois depuis qu'elle a été dispersée pendant la rafle des années 60.

Connue en anglais sous le nom de « Sixties Scoop », cette politique gouvernementale a arraché des milliers d'enfants autochtomes à leur famille pour être adoptés par des familles blanches au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Les six enfants de Lena Woodhouse, membre de la Première Nation Pinaymootang, lui ont été retirés au début des années 1970. Quarante ans plus tard, sa petite-fille Cindy Woodhouse-Nepinak a décidé qu'il était temps de rassembler tous les membres de la famille afin qu'ils puissent renouer et ressouder les liens familiaux.

Je vais rencontrer mes cousins, mes oncles et mes tantes pour la toute première fois. Je me demande à quoi ils ressemblent. Est-ce que l'on va pouvoir rebâtir une relation, même si cela prend du temps?

Cindy Woodhouse-Nepinak

L'histoire de famille arrachée

Cindy Woodhouse-Nepinak ne connaît son histoire familiale que par sa tante. Un jour, quelqu'un est venu chercher les six enfants de Lena Woodhouse alors qu'elle s'était absentée quelques heures. La famille n'a jamais été rassemblée dans un même endroit depuis ce jour-là.

« Une de mes tantes était en Alberta, une autre en Colombie-Britannique, une à Toronto, une tante et un oncle vivent à Winnipeg, et j'ai aussi une autre tante dans une autre ville, mais je n'ai pas réussi à la contacter », raconte Cindy Woodhouse-Nepinak.

Cindy Woodhouse-Nepinak avoue qu'elle est à la fois excitée et angoissée à l'idée de voir sa famille réunie. « On ne pourra jamais récupérer ces années perdues, dit-elle. J'espère seulement que mes enfants apprendront à connaître leurs cousins et qu'au fil des générations, nous réussirons à surmonter les douleurs du passé. »

Selon un texte de Lenard Monkman, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Autochtones