•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa veut faciliter l'accès des Chinois au Canada

Le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, John McCallum

Le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, John McCallum

Photo : Chris Wattie / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministre de l'Immigration John McCallum a indiqué que le gouvernement libéral entendait faciliter l'accès de visas canadiens pour les touristes, étudiants et travailleurs temporaires venant de Chine.

Il dit avoir eu des discussions « très positives » avec les autorités chinoises pour doubler, voire tripler le nombre de centres permettant une demande de visas.

Il existe cinq centres en Chine, dont un à Hong Kong. Actuellement, environ 500 000 visas sont accordés chaque année à des Chinois souhaitant se rendre au Canada.

M. McCallum a rappelé que les touristes chinois dépensent en moyenne 750 $ chaque jour au Canada : « Ils représentent le plus gros marché du monde et ils dépensent de l'argent ».

La volonté d'Ottawa d'attirer des Chinois intervient à un moment sensible dans la région de Vancouver, qui voit de nombreux Chinois investir dans un secteur immobilier hors de prix.

Le ministre a ajouté que le Canada a besoin d'immigrants en raison du vieillissement de sa population, mais qu'il espère que ces nouveaux arrivants s'installeront autre part qu'à Vancouver et à Toronto. « Nous souhaitons que les immigrants soient dispersés de façon uniforme dans le pays », a-t-il dit, même si aucune loi ne les oblige à le faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !