•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Association des insuffisants rénaux déconseille à Cyrille Gibeault d'interrompre ses traitements d'hémodialyse

Cyrille Gibeault, de Sainte-Anne-des-Monts

Cyrille Gibeault, de Sainte-Anne-des-Monts

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association des insuffisants rénaux du Québec demande à Cyrille Gibeault et à son fils de poursuivre leurs traitements d'hémodialyse afin d'assurer leur survie.

Le cas de ces deux hommes qui menacent d’interrompre leur traitement si le père, Cyrille Gibeault, ne peut recevoir ses traitements chez lui à Sainte-Anne-des-Monts plutôt qu’à Rimouski fait réagir.

C’est très, très, très sérieux. Il faut qu’il prenne ses traitements! C’est important pour rester en vie, pour avoir une certaine qualité de vie.

Berthe Martin, présidente, Association des insuffisants rénaux du Québec

Berthe Martin, la présidente de l'organisme, affirme comprendre leur frustration et leur colère, mais encourage les deux hommes à poursuivre leurs pressions sur le réseau de la santé afin d'obtenir des services dans leur région.

Continuez à travailler du côté du ministère, leur faire savoir, ça, je suis d’accord. On va essayer d’avoir plus de dialyse un peu partout!

Berthe Martin, présidente, Association des insuffisants rénaux du Québec

Berthe Martin rappelle que ce sont les nombreuses pressions sur les gouvernements qui ont permis d'étendre les services d'hémodialyse dans les régions du Québec au fil des années. Elle reconnaît du même souffle qu'il reste encore beaucoup à faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Santé physique et mentale