•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des baleines à bosse donnent la chair de poule à des kayakistes 

Heather Lawrence qui prenait part à une expédition de kayak a filmé un spectacle impressionnant donné par un groupe de baleines à bosse dans les eaux de la côte sud de la C.-B.

Heather Lawrence qui prenait part à une expédition de kayak a filmé un spectacle impressionnant donné par un groupe de baleines à bosse dans les eaux de la côte sud de la C.-B.

Photo : Heather Lawrence/YouTube

Radio-Canada

Des kayakistes ont eu droit à tout un spectacle donné par un groupe de baleines à bosse dans des eaux au large de la côte sud de la Colombie-Britannique la semaine dernière.

« Il n'y a pas grand-chose à faire quand les baleines à bosse décident de bouger », explique Heather Lawrence qui a filmé une partie de la vidéo montrant les cétacés. 

Heureusement, tout a bien été et nous avons eu droit à un grand frisson.

Heather Lawrence, kayakiste

La kayakiste ne s’attendait pas à obtenir plus de son expédition de cinq jours dans les îles Discovery, près de Campbell River, puisque le séjour avait déjà été bien rempli de paysages magnifiques et de beaux tableaux montrant la faune. La veille de la rencontre avec les baleines, le groupe avait notamment pu observer un groupe de 30 dauphins en train de s’alimenter, de sauter et de nager près des embarcations. 

Au troisième jour de leur sortie, les guides ont eu vent qu'une baleine à bosse femelle, un baleineau et un autre adulte se trouvaient près des îles Penn. Les kayakistes ont à ce moment décidé de pagayer jusque là.

Heather Lawrence soutient qu'elle et ses compagnons observaient les baleines à la distance requise jusqu'à ce que les baleines disparaissent sous l'eau. « On pensait qu'elles étaient parties. Et c'est à ce moment qu'elles ont vraiment commencé leur spectacle », lance-t-elle.

Elle raconte que le petit a d'abord sauté et ensuite la mère. « Quand elle est retombée, j'espérais vraiment qu'elle le fasse loin de moi », ajoute Mme Lawrence.

Elle soutient aussi avoir vécu un mélange d'excitation et de peur. À un moment, la kayakiste a dû lâcher sa caméra pour pagayer et reculer afin de s'éloigner de la baleine qui effectuait un saut.

Avec les informations de Maryse Zeidler

 

Colombie-Britannique et Yukon

Animaux