•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de cas de syphilis continue d'augmenter à Ottawa

La bactérie responsable de la syphilis

La bactérie responsable de la syphilis

Photo : Getty Images

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cela fait maintenant deux années consécutives que Santé publique Ottawa constate une hausse marquée du nombre de cas de syphilis.

L'agence de santé municipale rapporte qu'au cours des 12 derniers mois, le nombre de cas de syphilis infectieuse a plus que doublé par rapport aux taux antérieurs à 2015.

L'organisme rapporte ainsi 101 cas de juillet 2015 à juin 2016, alors qu'il y en avait seulement 33 pour la même période il y a 2 ans.

Les personnes touchées sont presque exclusivement des hommes, dans une proportion de 95 %, même si les femmes peuvent aussi être atteintes.

Dans 86 % des cas, il s'agissait d'hommes ayant déclaré être homosexuels, bisexuels ou qui ont eu des rapports sexuels avec des hommes.

Ce constat est confirmé ailleurs au Canada. Selon le gouvernement fédéral, la syphilis touche de manière disproportionnée les hommes, plus particulièrement ceux de plus de 30 ans.

L'utilisation de condoms réduit les risques d'infection, mais ils ne sont que partiellement efficaces pour prévenir la transmission.

La syphilis peut être traitée à l'aide d'antibiotiques, si on s'y prend suffisamment tôt.

La syphilis se transmet lors de relations sexuelles orales, génitales ou anales avec une personne infectée. Les cas de syphilis étaient rares au Canada, mais leur nombre augmente depuis 2001, lorsque des éclosions sont survenues dans les centres urbains.
Source : Gouvernement du Canada (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !