•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La famille d'un homme tué près de Biggar est dévastée

Colten Boushie

Colten Boushie

Photo : Colten Boushie/Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La famille de Colten Boushie est en état de choc, après la mort du jeune homme de 22 ans survenue mardi après-midi près de Biggar.

Colten Boushie a été tué après une altercation sur une ferme près de la petite ville à l'ouest de Saskatoon, vers 17 h 30. Il était accompagné de quatre personnes dans un véhicule qui s'était arrêté à la ferme.

Selon la GRC, Colten Boushie et les quatre autres occupants du véhicule n'étaient pas connus des propriétaires de la ferme. Les occupants de la voiture et les propriétaires se sont querellés et la GRC dit que des coups de feu ont été tirés dans le véhicule.

Colten Boushie est mort avant l'arrivée des services d'urgence.

Respectueux et serviable

Son oncle, Alvin Baptiste Sr., décrit son neveu comme un homme respectueux et serviable. « Ma soeur est dans le déni. Elle ne croit pas ce qui est arrivé. Elle se sent comme s'il était encore ici, encore vivant et qu'il reviendra à la maison à n'importe quel moment. C'est lorsqu'elle verra son cercueil et son corps qu'elle va s'effondrer. »

Alvin Baptiste Sr. dit que son neveu a reçu un tir à la tête alors qu'il était assis sur le siège arrière du véhicule. Il raconte que son neveu, sa petite amie et trois amis étaient partis boire et nager au lac Ranger. Lors de leur retour à la maison, ils ont eu un problème avec un pneu et ils se sont arrêtés à la ferme pour demander de l'aide.

Gerald Stanley, un homme de 54 ans, est accusé de meurtre au deuxième degré. Il a comparu pour la première fois jeudi

La GRC a aussi arrêté trois personnes qui étaient à l'intérieur du véhicule pour vol. Elles ont depuis été relâchées.

Les funérailles de Colten Boushie auront lieu samedi dans la Première Nation Red Pheasant.

Gerald Stanley, lui, comparaîtra de nouveau le 18 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !