•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie de Raif Badawi et Ensaf Haidar portée au grand écran

Ensaf Haidar a reçu le prix Sakharov au nom de son  conjoint, Raif Badawi.

Ensaf Haidar a reçu le prix Sakharov au nom de son conjoint, Raif Badawi.

Photo : Vincent Kessler / Reuters

Radio-Canada

Le producteur allemand Tom Streuber s'affaire à écrire le scénario du film qui mettra en lumière la vie de Raif Badawi et de sa conjointe Ensaf Haidar. Il dit avoir été rarement aussi bouleversé par la vie et l'amour indéfectible du couple qu'il compare à Roméo et Juliette.

Ça semble être plus grand que nature et fictif, même si c'est très réel. Deux amoureux défient les restrictions et la résistance imposées par leur famille, la société et la religion de l'État.

Traduction des propos de Tom Streuber, producteur Knudsen & Streuber Medienmanufaktur

Le blogueur est emprisonné en Arabie Saoudite depuis 2012. Il est inculpé de cybercrime, d'apostasie et de désobéissance à son père. Il a été condamné à 10 ans de prison et à mille coups de fouet. Depuis, Ensaf Haidar, appuyée par Amnistie internationale, milite sur toutes les tribunes pour la liberté d'expression et dans le but de faire libérer son mari.

Tom StreuberAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tom Streuber

Photo : Knudsen & Streuber Medienmanufaktur

Du livre au film

Knudsen & Streuber Medienmanufaktur a acheté les droits cinématographiques du livre d'Ensaf Haidar intitulé Mon combat pour sauver Raif Badawi.  Selon Tom Streuber, le récit d'Ensaf offre une incursion dans le monde caché de la vie des femmes en Arabie Saoudite. Un livre qui raconte aussi l'histoire de ce couple hors du commun écrit avec la journaliste Andréa Hoffmann et publié d'abord en allemand. 

Le livre d'Ensaf HaidarAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : Facebook/Ensaf Haidar

Amours cachées, trahisons familiales, mariage, prison, exil... une histoire qui ne manque pas de rebondissements! Le producteur du film se propose de venir à Sherbrooke cet automne où Ensaf Haidar s'est réfugiée avec ses trois enfants peu après l'arrestation de Raif Badawi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Cinéma