•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une visite guidée du Downtown Eastside pas au goût de tout le monde

Une rue du quartier Downtown Eastside à Vancouver.

Une rue du quartier Downtown Eastside à Vancouver.

Photo : Jonathan Hayward/The Canadian Press

Radio-Canada

Une visite guidée à pied proposée dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver est vivement critiquée par certains défenseurs du lieu, considéré par beaucoup comme le plus pauvre au pays.

L'entreprise ToursByLocals organise ces visites. Celles-ci comprennent des arrêts dans des petits cafés et des restaurants du quartier.

Sur les réseaux sociaux, ces visites font toutefois l'objet de réactions d'indignation. Les commentaires les plus virulents parlent de « totalement inapproprié », de « proxénétisme de la pauvreté » et « d'exploitation de la misère ».

« C'est horrible et déshumanisant », affirme Corinthia Kelly, une organisatrice de la marche annuelle de Vancouver en l'honneur des femmes tuées ou portées disparues.

« Lorsque la visite affirme que cela va créer de l'empathie et de la compassion chez les visiteurs, j'en doute vraiment. Tout ce que cela va créer, c'est de l'insensibilité et du dédain », dit-elle.

De son côté, Jenn Potter, qui amène des groupes de touristes à travers le quartier délabré, défend son rôle face à ces critiques.

« Ce n'est vraiment pas pour se pavaner devant les gens du quartier et regarder la misère. L'intention est de promouvoir les petites entreprises du coin qui ont des concepts uniques et l'aspect positif de ceci », dit-elle.

Voir, puis passer à autre chose

Tina Gillanders, de Prince George, a de la famille vivant dans le quartier du Downtown Eastside et ne partage pas cet avis. « C'est simplement de l'exploitation, à la fin de la journée, les visiteurs vont dire que c'est terrible de voir ça, de ce qui se passe dans le quartier, mais c'est juste une expérience de courte durée et puis ils passeront à autre chose », dit-elle.

Malgré les critiques, Jenn Potter promène ses clients dans les meilleurs endroits du quartier depuis deux ans. « Beaucoup de gens d'ici vont faire un détour pour ne pas avoir à traverser ce quartier à pied, alors que moi, je montre les aspects positifs et comment les concepts d'entreprises sociales peuvent faire la différence », conclut-elle.

Les visites guidées durent trois heures et demie et le coût varie entre 185 $ et 275 $, selon le nombre de personnes présentes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté