•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cancer du cerveau : le directeur de la santé publique en Basse-Côte-Nord

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La municipalité de Gros-Mécatina, en Basse-Côte-Nord, reçoit mercredi la visite du directeur de la santé publique de la Côte-Nord, le docteur Stéphane Trépanier, à la demande du maire Randy Jones. 

Le taux de cancer du cerveau serait plus élevé localement que la normale québécoise, selon le maire.

Stéphane Trépanier et deux représentants du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord feront une investigation sur le milieu ambiant.

Des échantillons seront prélevés à divers endroits.

« De l'eau, du sol et aussi de certains produits de la mer dont on mange, comme des moules, des clams, des choses de même. »

— Une citation de  Randy Jones, maire de Gros-Mécatina

Une réunion publique est prévue à 19 h, à la salle communautaire, afin de répondre aux questions de la population.

« Espérons qu'on va trouver c'est quoi la source ou si on a un problème. Mais je peux vous dire que dans ma municipalité, il y a bien du monde inquiet. »

— Une citation de  Randy Jones, maire de Gros-Mécatina

Le maire Jones est heureux d'obtenir du soutien pour tenter de dissiper les craintes de la population locale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec