•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,9 millions $ pour aider les victimes de crime à l'ÎPÉ

Le député fédéral Sean Casey

Le député fédéral Sean Casey

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'accès des victimes d'actes criminels de l'Île-du-Prince-Édouard à la justice et la mise en oeuvre de la Charte canadienne des droits des victimes recevront un coup de main financier de 1,9 million de dollars au cours des cinq prochaines années.

Le député de Charlottetown et secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice et Procureur général du Canada, Sean Casey, a annoncé lundi que le gouvernement du Canada octroie 1 474 300 $ à un projet pour améliorer l'accès à la justice pour les victimes d'actes criminels.

Ce projet : 

  • favorisera l'accès à la justice et la participation au système de justice;
  • élaborera, mettra en oeuvre et améliorera certains programmes pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels, dont des enfants, des jeunes à risque membres de minorités visibles, des personnes âgées et des personnes handicapées;
  • favorisera la mise en oeuvre de principes, de lignes directrices et de lois conçus de manière à répondre aux besoins des victimes d'actes criminels et à préciser le rôle de celles-ci dans le système de justice pénale;
  • encouragera et favorisera la création de réseaux de fournisseurs de services qui échangeront de l'information et des pratiques exemplaires, et tireront parti de l'expertise et des services existant déjà grâce à des recommandations et à la construction de réseaux.

Source : ministère de la Justice, Canada

Pour sa part, un autre projet qui vise à faire respecter les ordonnances de dédommagement et fournir des salles d'attente conviviales pour les enfants ainsi que des aides au témoignage pour les personnes appelées à témoigner recevra 436 561 $ d'Ottawa.

« Il est important que les victimes d'actes criminels ressentent que le système de justice pénale est équitable et qu'il travaille pour eux », a déclaré le député Casey par voie de communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie