•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simple Plan en clôture du 32e festival Innu Nikamu

Le groupe Simple Plan s'arrête à Sept-Îles pour le spectacle de clôture du festival Innu Nikamu.

Photo : Radio-Canada / Katy Larouche

Radio-Canada

Le groupe Simple Plan met la touche finale du 32e festival Innu Nikamu. Pour l'occasion, la formation pop-rock de renommée internationale avoue tendre la main aux jeunes de la communauté innue. 

Déjà en début d'après-midi, des admirateurs de partout au Québec étaient massés devant la scène, pour être aux premières loges.

Ils sont vraiment gentils avec leurs fans, ils sont proches. Ils font de la bonne musique aussi, ça aide !

Des admirateurs de Simple Plan

La visite du groupe à Maliotenam n'est pas le fruit du hasard. Les problèmes de dépendance et le taux de suicide élevé dans la communauté innue ont interpelé les membres de la formation, qui vient en aide aux jeunes depuis plus de 10 ans par le biais de sa fondation.

Le batteur de la formation Simple Plan, Chuck Comeau, et le chanteur, Pierre Bouvier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le batteur de la formation Simple Plan, Chuck Comeau, et le chanteur, Pierre Bouvier.

Photo : Radio-Canada / Katy Larouche

C'est pas juste de faire des dons, mais aussi de sensibiliser nos fans et les gens à la réalité ici. C'est devenu important, on est fiers de les appuyer. Et aujourd'hui de venir jouer, c'est faire un pas de plus.

Chuck Comeau, batteur de Simple Plan

La formation tente toujours d'être « le plus accessible possible, malgré la proportion que le band a pris avec les dernières années », ajoute le guitariste Jeff Stinco. La fondation Simple Plan parraine depuis 4 ans un concours dédié à la relève musicale du festival Innu Nikamu.

Le directeur Réginald Vollant est fier de leur laisser toute la place pour la dernière note du festival.

« On s'est dit, pourquoi pas inviter le groupe à venir faire une prestation ? Et ça nous permet d'avoir la visibilité qu'on a toujours souhaitée ».

Le début du spectacle qui clôturera le 32e festival Innu Nikamu est prévu à 19 heures.

Un texte de Louis Garneau, avec les informations de Katy Larouche.

Est du Québec

Arts