•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver transformera un terrain vide en logements sociaux

Le maire de Vancouver Gregor Robertson après une rencontre avec des militants anti-pauvreté et des membres de la communauté du Downtown Eastside mardi.

Le maire de Vancouver Gregor Robertson après une rencontre avec des militants anti-pauvreté et des membres de la communauté du Downtown Eastside mardi.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, s'est engagé à transformer un terrain vacant où manifestent des itinérants et des militants anti-pauvreté, en logements sociaux.

M. Robertson a annoncé mardi lors d'une rencontre avec les manifestants et des membres de la communauté du Downtown Eastside de Vancouver que jusqu'à 300 unités de logements sociaux seront construites sur le terrain situé au numéro 58 de la rue West Hastings.

« On veut en partie assurer des places aux gens qui vivent de l'aide sociale et de pensions », a-t-il affirmé.

Les manifestants, menés par le Réseau des consommateurs de drogue de la région de Vancouver (VANDU), campent sur les lieux depuis presque un mois.

Un terrain controversé

Lors des Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en 2010, des militants luttant pour le logement abordable ont érigé des tentes sur ce terrain comme symbole de manifestation.

M. Robertson a indiqué mardi que les travaux de construction débuteraient probablement au début de 2017, et pourraient s'étendre sur plusieurs années.

Selon lui, la Ville veut transformer 20 propriétés municipales vacantes en logements sociaux, en partenariat avec les gouvernements fédéraux et provinciaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !