•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Site C : des permis octroyés par Ottawa choquent des Premières Nations

Stewart Phillip

Le grand chef Stewart Phillip, pésident de l'Union des chefs des Premières Nations de la Colombie-Britannique.

Radio-Canada

Le grand chef Stewart Phillip, à la tête de l'Union des chefs autochtones de Colombie-Britannique, estime scandaleux que le gouvernement de Justin Trudeau ait donné des permis autorisant le début de travaux importants au barrage du site C dans le nord-est de la province.

Il se dit particulièrement choqué par le fait que les permis ont été annoncés vendredi, à la veille d'une longue fin de semaine, possiblement pour faire passer la nouvelle inaperçue, selon lui.

Pêches et Océans Canada et Transport Canada disent que les travaux peuvent commencer sur tous les plans, des déversoirs aux tunnels de drainage, aux centrales électriques de même qu'au barrage lui-même.

La concession de ces autorisations dans le secteur de Fort St-John se fait malgré le fait que des actions judiciaires lancées par des Premières Nations, des groupes environnementaux et des propriétaires sont toujours non résolues.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Autochtones