•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement en Saskatchewan : le public devra attendre pour obtenir de l’information

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Voici le tracé du pipeline qui devra transporter de l'eau depuis la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de Prince Albert.

Voici le tracé du pipeline de 30 km qui devra transporter de l'eau depuis la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de Prince Albert.

Photo : Marc-Antoine Bélanger

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le public devra patienter jusqu'à mercredi au plus tôt avant d'obtenir de l'information quant à la condition de la rivière Saskatchewan Nord, a déclaré le ministère de l'Environnement de la Saskatchewan.

Le ministère a reçu les résultats provisoires sur la qualité de l'eau de la rivière Saskatchewan Nord, mais cette information est dévoilée en priorité aux parties prenantes ainsi qu'aux autorités des communautés bordant la rivière.

Plus de 1200 échantillons d'eau ont été prélevés dans la rivière jusqu'à maintenant. Le ministère a également mentionné que 133 000 litres de pétrole ont été récupérés depuis le début de l'opération de nettoyage.

Le pipeline de Prince Albert entre en fonction mardi

Les autorités de Prince Albert affirment que le pipeline devant transporter l'eau de la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de la ville entrera en fonction mardi.

Prince Albert a débuté la construction d'un pipeline secondaire de 30 km afin d'alimenter l'usine de traitement des eaux de la ville. Au terme de plusieurs tests, les autorités ont conclu que l'eau de la rivière Saskatchewan Sud est potable.

« Le système était en fonction hier », lance le directeur de la ville, Jim Toye. « Tout a bien fonctionné pendant environ sept heures et quelques pompes nécessitaient des ajustements. »

Prince Albert a décrété l'état d'urgence il y a environ une semaine après un déversement de pétrole qui a contaminé sa source primaire. Quelque 200 000 litres de pétrole et d'autres produits se sont déversés dans la rivière Saskatchewan Nord près de Maidstone.

La ville compte désormais sur trois sources d'approvisionnement puisque lundi un autre pipeline, celui-ci dans le parc de Little Red River, a été ajouté au bassin de rétention déjà existant. Ces sources alternatives doivent approvisionner la ville jusqu'à ce que Prince Albert puisse à nouveau utiliser l'eau de la rivière Saskatchewan Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !