•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chauffeurs réclament des appareils GPS obligatoires dans tous les taxis d'Halifax

La police affirme que des appareils GPS sont la meilleure solution pour mettre fin aux agressions dans des taxis.

La police affirme que des appareils GPS sont la meilleure solution pour mettre fin aux agressions dans des taxis.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chauffeurs veulent que tous les taxis de la région d'Halifax soient munis d'appareils GPS qui permettraient de les retracer en cas de problème.

Ils réagissent ainsi à de récentes plaintes de clientes qui ont affirmé avoir été agressées sexuellement par leur chauffeur.

Le président de l'Association des chauffeurs et des propriétaires de taxis d'Halifax, Dave Buffett, dit que les acteurs du milieu se sont rencontrés mercredi pour discuter de ce problème.

Notamment, des policiers et des fonctionnaires municipaux y ont pris part.

Caméra ou GPS?

Depuis des mois, Dave Buffett fait campagne pour obliger tous les chauffeurs à installer une caméra dans leur véhicule.

Mais il a changé d'idée, il croit qu'un appareil GPS est la solution.

La police régionale d'Halifax a reçu les plaintes de cinq clientes qui disent avoir été agressées sexuellement par leur chauffeur en 2016.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La police régionale d'Halifax a reçu les plaintes de cinq clientes qui disent avoir été agressées sexuellement par leur chauffeur en 2016.

Photo : CBC

« La police nous dit qu'il s'agit d'un outil extrêmement utile pour ses enquêtes et croit que ça pourrait même éradiquer le problème », précise-t-il.

Actuellement, tous les taxis qui ont un service de répartition sont équipés de technologies GPS.

Dave Buffett dit qu'il faut que la municipalité régionale d'Halifax change ses règlements pour forcer les indépendants à faire de même.

« Je suis convaincu que le conseil municipal approuvera une telle mesure, parce que les policiers la recommandent », dit-il.

De nombreuses plaintes

La police régionale d'Halifax rapporte 14 plaintes concernant des agressions sexuelles commises par des chauffeurs de taxi depuis cinq ans. Ce nombre inclut les cinq plaintes déposées en 2016.

Dave Buffett précise que son industrie souffre de la situation et il veut redonner confiance aux passagers.

En attendant des changements, il suggère aux clients et surtout aux clientes de faire preuve de prudence.

Il leur recommande notamment de toujours s'asseoir sur le siège arrière. Jusqu'à maintenant cette année, toutes les victimes étaient assises à l'avant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie