•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Gîte L'autre porte, à bout de souffle et de ressources, prend une pause

Le Gîte L'autre porte a pour objectif d'aider les femmes de Val-d'Or à se sortir de la prostitution.

Le Gîte L'autre porte a pour objectif d'aider les femmes de Val-d'Or à se sortir de la prostitution.

Photo : Facebook : Gîte L'autre porte

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseil d'administration du Gîte l'autre porte de Val-d'Or, qui a pour objectif d'aider les femmes à sortir de la prostitution, annonce que ses activités seront suspendues pour les six prochains mois. 

Les membres ont pris cette décision parce qu'elles ont constaté un manque de mobilisation, malgré la reconnaissance du besoin d'une ressource consacrée à la question de la prostitution. L'organisation fondée en 2013 travaillait à la mise en place d'un gîte pour venir en aide aux prostituées.

Le conseil d'administration peinait à recruter des nouveaux membres et à trouver du financement pour ses projets. La cofondatrice et administratrice du Gîte L'autre porte, Judy Lafontaine, explique que l'organisation a besoin d'un temps d'arrêt.

« On était tous bénévoles et on fonctionnait par projet, explique-t-elle. Le financement était difficile à prévoir, c'est ce qui a fait en sorte en grosse partie qu'on s'est essoufflées. On a exploré toutes les avenues possibles à court terme et à moyen terme, mais on ne voit pas de financement possible. C'est pour ça qu'on a pris la décision malheureusement de fermer les portes. »

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue indique, pour sa part, qu'il n'est pas en mesure de financer l'organisme, car il ne fait pas partie des organismes financés par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), qui est un programme émanant du ministère de la Santé et des Services sociaux. Dans ce cas, les demandes doivent alors être analysées par le ministère.

Le Gîte L'autre porte ne prendra donc plus ses messages ni ses appels jusqu'en février 2017. Un fonds d'urgence qui provenait essentiellement de dons sera toutefois disponible chez Assault sexuel secours pour les femmes qui ont des besoins particuliers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !