•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture du port de Churchill : Brian Pallister dénonce un moyen de pression d'Omnitrax

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister.
Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister. Photo: Bartley Kives/CBC

Le premier ministre du Manitoba a qualifié jeudi la décision d'Omnitrax de fermer le port de Churchill jusqu'à la fin de cette année de moyen de pression. C'est la première fois qu'il s'exprime sur le sujet.

Selon Brian Pallister, la mise à pied de dizaines d'employés au port est une manoeuvre de l'entreprise visant à obtenir de l'argent de la province. Le premier ministre ajoute que le précédent gouvernement de Greg Selinger avait signé une entente d'un an pour subventionner Omnitrax, à raison de 800 000 $. Selon lui, l'entreprise lui a demandé un accord semblable pour 2016, ce qu'il refuse. Brian Pallister dit vouloir plutôt, conclure un accord à long terme avec Omnitrax.

OmniTrax, qui est propriétaire du port depuis 1997, a indiqué qu'elle n'a plus l'intention d'administrer le port. Il y a un an, la compagnie américaine avait annoncé son intention de vendre le port de Churchill. Environ 50 employés ont été mis à pied depuis lundi.

Manitoba

Transports