•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Abitibi et le Nord-du-Québec saluent le bâtisseur qu'était le père Gaston Letendre

Le père Gaston Letendre

Le père Gaston Letendre

Photo : Capture d'écran : Youtube : Hommage au père Gaston Letendre (Ville de Matagami)

Radio-Canada

Le père Gaston Letendre, qui a oeuvré comme professeur, aumônier ou directeur dans diverses institutions d'enseignement de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, est décédé vendredi dernier à l'âge de 90 ans.

Un article d’Émilie Parent-BouchardTwitterCourriel avec les informations de David ChabotTwitterCourriel

Après plus de 60 ans passés en Abitibi, l'homme de foi ordonné chez les Clercs de Saint-Viateur laisse un important héritage derrière lui. Nommé en Abitibi en 1953, il travaille pendant une dizaine d'années dans diverses écoles de Rouyn, d'Amos et de La Ferme. 

Le père de la Polyno de La Sarre

En Abitibi-Ouest, on lui doit en grande partie la construction de La Polyno de La Sarre en 1967, institution d'enseignement secondaire qui fût la deuxième plus grande polyvalente au Québec et qui célèbrera ses 50 ans l'an prochain.

« Lui gardait d'excellents souvenirs, des souvenirs de la collaboration qu'il avait eue avec les gens, rappelle Suzanne Huard, qui fait partie du comité du 50e de La Polyno qui a obtenu une entrevue exclusive avec le père Letendre qu'elle décrit comme un « bâtisseur ». Il nous parlait également de tout ce que [la construction de l'école] avait demandé au plan politique. »

Parce que pour obtenir une polyvalente dans un milieu comme le nôtre à ce moment-là, il fallait avoir des habiletés politiques, il fallait arriver là d'une façon déterminée et il fallait être audacieux. C'est ce qu'il avait comme qualités. 

Suzanne Huard, membre du comité du 50e de La Polyno

En prévision des célébrations du 50e de La Polyno, l'organisation prépare d'ailleurs un DVD de l'entrevue réalisée en décembre dernier par le conteur Guillaume Beaulieu avec le père Gaston Letendre. 

Un « bâtisseur » du Nord-du-Québec

Après avoir marqué le domaine de l'éducation, le père Letendre s'expatrie encore plus au nord, où son engagement prend une nouvelle orientation. « En 1972, c'est dans la pastorale paroissiale qu'il poursuit son ministère d'abord à Matagami, puis à Amos et Senneterre », peut-on lire dans l'avis de décès de l'homme qui cumulait 67 années de profession religieuse. Il veillera notamment sur la paroisse Sacré-Coeur de Matagami jusqu'en 1982. 

Le père Gaston Letendre

Le père Gaston Letendre

Photo : Capture d'écran : Youtube : Hommage au père Gaston Letendre (Ville de Matagami)

En 2013, la Ville de Matagami rend d'ailleurs hommage au père Gaston Letendre, qu'elle décrit comme un « homme d'Église résolument moderne » dont « l'humanisme et la bonté » auront marqué la communauté. 

Référence spirituelle et morale pour plusieurs dans ce Matagami de l'époque qui avait parfois des allures de Far West, le Père Letendre a su réconforter bien des âmes et guider plusieurs d'entre nous durant des moments difficiles. Sa présence et sa disponibilité auront marqué à jamais les Matagamiens.

Hommage au père Gaston Letendre de la Ville de Matagami

Exposition du père Gaston Letendre

  • Résidence Saint-Viateur de Joliette
  • Le jeudi 28 juillet, de 19 h à 21 h
  • Une célébration de la Parole aura lieu à 19 h 30.
  • Les funérailles seront célébrées au même endroit le vendredi 29 juillet, à 14 h

Messe commémorative à Amos

  • Cathédrale Ste-Thérèse-d'Avila d'Amos
  • Le jeudi 4 août prochain à 14 h
  • L'évêque du diocèse d'Amos, Gilles Lemay présidera cette eucharistie

Abitibi–Témiscamingue

Société