•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rénovation de la cathédrale de Rimouski sème la discorde

La cathédrale de Rimouski
La cathédrale de Rimouski Photo: Radio-Canada/Julie Tremblay

Le comité « Cathédrale 2016 », qui veut sauvegarder la cathédrale de Rimouski, accuse le conseil de fabrique Saint-Germain de s'opposer au projet de rénovation de l'édifice religieux.

Le comité a l'intention de rénover et de remettre en état la cathédrale, un projet qui s'élève à 4 millions de dollars.

Le conseil de fabrique Saint-Germain s'oppose pourtant au projet, affirme le président du comité « Cathédrale 2016 », Jacques Landry, bien que le projet de conversion culturelle de la cathédrale ait été écarté.

Au Québec, la Loi sur les fabriques octroie les pouvoirs de décision au conseil de fabrique. L'évêque doit entériner les décisions du conseil et détient donc le pouvoir final.

« Il y a huit marguilliers qui représentent chacune des régions ici de Rimouski. Sur ces huit, il y en a deux qui ont dévoilé publiquement qu'ils étaient intéressés au projet et les six autres ont dit non. Alors il y a peut-être un petit manque d'orientation ou d'honnêteté à l'intérieur de ça », explique-t-il.

Jacques Landry se dit conscient que d'autres églises vont fermer et que les prêtres vont se faire moins nombreux, mais selon lui, la cathédrale se doit d'être conservée.

Il propose de s'inspirer de l'Europe, où l'on accorde une grande importance au patrimoine religieux. Il aimerait aménager, par exemple, un musée à l'intérieur de la cathédrale.

Est du Québec

Société