•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard comme à ses beaux jours contre Cibulkova

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir combattu des maux d'estomac la veille, Eugenie Bouchard s'est présentée dans sa forme des beaux jours contre Dominika Cibulkova qu'elle a écrasée 6-2, 6-0 au deuxième tour de la Coupe Rogers, mercredi, à Montréal.

Tout un contraste avec l'affrontement entre les deux joueuses à Wimbledon le 2 juillet dernier que la Slovaque avait totalement dominé.

« Avec mon entraîneur (Nick Saviano), nous avons décidé d'essayer de dominer le point dès sa première balle, a dit Bouchard. Quand j'ai mis cette pression sur elle, ça m'a donné plus de chance. C'est comme ça que je veux jouer les points. Et à Wimbledon, ç'avait été le contraire. »

Inspirée par sa performance contre la 28e joueuse mondiale Lucie Safarova au premier tour, Bouchard a souvent été applaudie à tout rompre pour la justesse de ses coups contre la 11e tête de série.

Ses performances font facilement oublier son cauchemardesque revers aux mains de Shelby Rogers il y a deux ans sur la même surface.

« J'ai plus d'expérience et je gère l'attention autour de moi beaucoup mieux, de façon beaucoup plus détendue et plus positive », a expliqué Bouchard.

Premier bris rapide

La Québécoise a d'ailleurs donné le ton au début de chaque manche avec un bris de service.

Lorsqu'elle était testée à son service, Bouchard n'a jamais plié. Ça a été le cas lors du deuxième jeu de la seconde manche, où elle a sauvé cinq balles de bris. Et lorsqu'elle a réalisé un autre bris dès le jeu suivant pour se bâtir une avance de 3-0, la foule s'est levée en bloc pour lui donner une chaleureuse ovation.

Bouchard en a reçu une seconde, plus bruyante encore deux jeux plus tard lorsqu'elle a récupéré toutes les balles de sa rivale, autant à gauche qu'à droite, en route vers un troisième bris d'affilée.

Avec une avance de 5-0 et de la façon dont Bouchard jouait, Cibulkova n'avait plus aucune chance de la rattraper.

« En fait, elle a disputé le genre de match que je devais jouer, a analysé Cibulkova. Mais j'ai commis quelques erreurs au début. Nous avons toutes beaucoup de talent et lorsqu'une joueuse se sent en confiance, on a vu ce soir ce que ça pouvait faire. Mais sans rien enlever à Eugenie, qui a vraiment bien joué, je sentais que je manquais d'énergie. J'avais l'impression que c'était très difficile pour moi sur le terrain. »

Solide dans les moments importants, et parfois même spectaculaire, Bouchard est dorénavant la seule Canadienne encore en lice après le revers de Françoise Abanda plus tôt dans la journée. 

Dans son point de presse, Bouchard a précisé qu'elle avait été victime d'une inflammation gastrique mardi et elle en ressentait encore les effets mercredi.

« Ce n'est pas complètement guéri, mais je me sens mieux et je prends les choses une journée à la fois. Je me sens suffisamment bien pour venir vous rencontrer. Je joue plus tard jeudi et j'aurai plus de temps pour récupérer », a-t-elle dit.

Le souvenir de Kucova

Bouchard affrontera au prochain tour Kristina Kucova, classée 126e au monde et issue des qualifications. Contre toute attente, la Slovaque a éliminé la 8e favorite, Carla Suarez Navarro, 3-6, 6-4 et 6-4. 

Bouchard a déjà affronté Kucova en avril 2014 à la Fed Cup. Elle avait d'ailleurs refusé de lui serrer la main comme le veut la tradition à l'issue de la présentation des équipes, un geste qui avait provoqué une polémique. Bouchard avait finalement gagné ce match 7-6, 2-6 et 6-1. 

La section supérieure du tableau continue donc de s'ouvrir pour la Québécoise après les désistements de Serena Williams et de Garbine Muguruza. 

C'est la première fois que Bouchard atteint le troisième tour à la Coupe Rogers. 

Les beaux efforts de Françoise Abanda insuffisants

Françoise Abanda a poussé Elina Svitolina dans ses derniers retranchements, mais la Québécoise a néanmoins plié bagage.

L'Ukrainienne, classée 20e au monde, a vaincu Abanda en deux manches de 7-6 (7/2) et 7-6 (7/3) dans un match de presque deux heures. 

La première manche, qui a duré 53 minutes, a offert du jeu très relevé de part et d'autre. Abanda est même parvenue à dicter les échanges.

Mais l'expérience de Svitolina s'est fait sentir durant le bris d'égalité. Abanda a commis des erreurs fatales, dont une double faute qui donnait quatre balles de manche à l'Ukrainienne.

Svitolina a réussi à la première occasion grâce à un coup gagnant. Le niveau est demeuré élevé en deuxième manche, que Svitolina semblait destinée à gagner aisément après avoir pris une avance de 3-1.

Mais Abanda a tenu tête à l'Ukrainienne et a brisé son service quatre fois d'affilée pour mener 6-5. Toutefois, tout comme à 5-4, Abanda n'a pas su saisir sa chance de forcer une manche décisive.

Lors du bris, Abanda s'est donné une avance de 3-0 avant de perdre les sept points suivants.

Victoire de Radwanska

La Polonaise Agnieszka Radwanska a gagné 6-1 et 7-5 son match de deuxième tour contre la Roumaine Monica Niculescu (no 61).

Radwanska, quatrième au classement de la WTA, a eu besoin de 1 h 38 pour l'emporter.

Intraitable dans la première manche, où elle a brisé le service de sa rivale trois fois sans faire face à une seule balle de bris, Radwanska a été beaucoup plus inégale dans la seconde. La Polonaise, classée quatrième, a même dû combler un retard de 3-5 après avoir été victime de trois bris de service.

Niculescu a toutefois été incapable de profiter de l'ouverture que Radwanska lui a offerte. Elle a subi quatre autres bris, dont un lors du jeu décisif.

Radwanska affrontera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (no 16) au troisième tour. Cette dernière a vaincu l'Américaine Christina McHale en deux manches de 6-2 et 7-5.

L'autre rencontre prévue en début de journée n'a pas eu lieu. La Tchèque Karolina Pliskova (no 14) a accédé au troisième tour en raison de l'abandon de Sara Errani. L'Italienne souffrait de douleurs à la clavicule.

Selon Errani, la blessure n'est pas survenue pendant l'un de ses deux matchs. En fait, a-t-elle indiqué, elle se sentait très bien en soirée.

« Je me suis réveillée à 3 h cette nuit, le cou complètement bloqué, a-t-elle précisé en conférence de presse. Je suis allée en physiothérapie et j'ai pris des médicaments anti-inflammatoires pour essayer de jouer cet après-midi, mais c'est impossible. Je n'étais même pas capable d'enfiler mon t-shirt. »

Errani, 25e joueuse mondiale, avait vaincu la Québécoise Aleksandra Wozniak en deux manches de 6-4, 7-6 (7/4) dans un duel d'un peu plus de deux heures mardi après-midi.

Pliskova a rendez-vous avec la Roumaine Simona Halep, cinquième raquette mondiale.

Par ailleurs, la Suisse Belinda Bencic, 16e joueuse mondiale, a déclaré forfait pour les Jeux de Rio. Elle est remise de sa blessure au poignet, mais elle estime manquer de préparation et préfère se concentrer sur les Internationaux des États-Unis.

Venus Williams au troisième tour

L'aînée des soeurs Williams a facilement gagné son match de deuxième tour contre la Tchèque Barbora Strycova en deux manches de 6-3 et 6-0.

Rarement inquiétée, elle a été excellente sur les retours de deuxièmes balles. Elle a marqué le point sur plus de 70 % des deuxièmes services de Strycova. 

L'Américaine a également brillé au service. Elle a réussi 82 % de ses premiers services. 

Au troisième tour, Williams affrontera sa compatriote Madison Keys.

Autres résultats du jour :

  • Kristina Kucova (SVK) bat Carla Suarez (ESP/no 8) 3-6, 6-4, 6-4
  • Roberta Vinci (ITA) bat Camila Giorgi (ITA) 2-6, 6-3, 6-4
  • Svetlana Kuznetsova (RUS) bat Alla Kudryavtseva (RUS) 7-5, 6-0
  • Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/no 16) bat Christina McHale (USA) 6-2, 7-5
  • Darya Kasatkina (RUS) bat Samantha Stosur (AUS/no 13) 7-6 (7/1), 6-3
  • Madison Keys (USA/no 10 ) bat Madison Brengle (USA)  6-4, 6-3.
  • Petra Kvitova (REPTCH/no 12) bat Andrea Petkovic (ALL) 6-2, 6-4
  • Johanna Konta (GBR/no 15) bat Vania King (USA), 7-5 et 6-1.
  • Angelique Kerber (ALL/ no 2) bat Mirjana Lucic-Baroni (CRO)  6-3, 4-6, 6-3.








Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !