•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les caractéristiques du pétrole déversé en Saskatchewan toujours inconnues

Déversement de pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord

Déversement de pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère de l'Environnement et des changements climatiques du Canada essaie toujours de comprendre la façon dont le pétrole déversé dans la rivière Saskatchewan Nord interagit dans l'eau et avec l'écosystème.

Plus de détails seront donnés demain au sujet des caractéristiques exactes du produit déversé selon le ministère. Husky Energy collabore aux analyses.

Ces informations sont essentielles pour déterminer une façon de retirer le pétrole dans la rivière Saskatchewan Nord, notamment le pétrole sous la surface.

« Lorsqu'il y a des débris dans l'eau, le pétrole s'attache à cela et se ramasse ainsi sous la surface de l'eau explique Wes Kotyk, le directeur de la protection de l'Environnement de la Saskatchewan. Certains matériaux peuvent même se retrouver au fond. Comprendre ce qui est en suspension, ce qui est sous la surface et ce qui est au fond dépend des caractéristiques du pétrole à la source, des caractéristiques de la rivière et des courants. »

Il n'y a aucun plan pour l'instant pour récupérer le pétrole sous la surface de l'eau selon le ministère de l'Environnement provincial. Il y a en ce moment neuf barrages flottants sur la rivière, mais ces barrages ne sont qu'efficace que pour le pétrole en surface.

La marée haute et les mouvements des eaux compliquent notamment le travail des autorités selon Wes Kotyk.

Le ministère de l'Environnement et des changements climatiques ne prévoit pas que le problème se déplacera jusqu'au Manitoba.

Pas de visite de Brad Wall jeudi

Le premier ministre de la Saskatchewan avait annoncé mercredi matin qu'il se rendrait à Prince Albert et North Battleford jeudi en soutien à ces communautés touchées par le déversement de pétrole survenu la semaine dernière dans la rivière Saskatchewan Nord. Mercredi après-midi, Brad Wall a finalement annulé sa visite.

Le maire de Prince Albert, Greg Dionne, fait valoir que la ville s'affaire présentement à la gestion des opérations sur le terrain et que le premier ministre est plus utile à Regina.

Le maire de Prince Albert précise que Brad Wall sera invité plus tard et que le premier ministre était en accord avec cette décision.

Par voie de communiqué, la province a fait savoir que les maires de Prince Albert et de North Battleford ont dit apprécier le soutien du premier ministre, mais ont préféré reporter cette visite pour le moment.

Brad Wall a donné un premier point de presse sur le déversement mercredi matin. Il s'est dit satisfait de la réponse des autorités jusqu'à présent.

« J'ai parlé aux maires des communautés touchées et nous avons parlé de notre réaction face à ce déversement, explique-t-il. Je leur ai demandé s'ils avaient besoin de ressources additionnelles. Et si oui ils peuvent nous contacter, ils ont même mon numéro de cellulaire. »

Brad Wall n'a pas voulu s'étendre sur la sécurité des pipelines pour l'instant en mentionnant que la préoccupation première est la réaction et le soutien aux communautés.

« Nous allons entrer dans le débat des pipelines et des chemins de fer et de la façon que nous transportons le pétrole dans ce pays plus tard », souligne-t-il.

Brad Wall a tout de même confirmé que la province compte une vingtaine d'inspecteurs de pipeline.

« Husky Energy a dit qu'elle allait couvrir tous les coûts reliés à ce déversement et je m'attends à ce que ce soit le cas, conclut-il. Par exemple, plusieurs petites entreprises de Prince Albert ont dû fermer et il y a des coûts associés à cela et ça doit faire partie du coût total pris en charge par Husky Energy ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !