•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tordeuse des bourgeons de l'épinette voyage de la Côte-Nord au Nouveau-Brunswick

La tordeuse des bourgeons de l'épinette fait des ravages dans les forêts québécoises depuis quelques années.

La tordeuse des bourgeons de l'épinette fait des ravages dans les forêts québécoises depuis quelques années.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Encore bien présente sur la Côte-Nord, la tordeuse des bourgeons de l'épinette migre depuis quelques années vers la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Toutefois, l'insecte se dirige de plus en plus vers le sud et a été aperçu en grand nombre au Nouveau-Brunswick récemment.

Un texte de Roxanne SimardTwitterCourriel

À Campbellton, au Nouveau-Brunswick, un concessionnaire automobile a découvert des nuées de papillons lundi matin. Cet événement confirme le retour de la tordeuse des bourgeons de l'épinette dans la province maritime.

Des nuées de papillons qui confirment le retour de la tordeuse des bourgeons de l'épinette au Nouveau-Brunswick.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des nuées de papillons qui confirment le retour de la tordeuse du bourgeon de l'épinette au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Yan Boulanger, chercheur en écologie forestière au Service canadien des forêts à Québec, observe depuis 2012 des vols migratoires de cet insecte ravageur, de la Côte-Nord vers le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

C'est assez évident que depuis la semaine dernière, il semble y avoir beaucoup de papillons qui se dirigent dans le nord du Nouveau-Brunswick, voire même plus loin.

Une citation de :Yan Boulanger, chercheur en écologie forestière au Service canadien des forêts

Une migration rapide grâce au vent

C'est grâce au vent que la tordeuse des bourgeons de l'épinette réussit à se déplacer aussi rapidement. Alors qu'en temps normal le papillon vole à moins de 10 km/h, sa vitesse atteint plus de 50 km/h lorsqu'il est entraîné par le vent.

Des milliers d'insectes ont envahi une concession automobile à Campbellton, N.-B.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des milliers d'insectes ont envahi une concession automobile à Campbellton, N.-B.

Photo : Radio-Canada/Serge Bouchard

Les chercheurs utilisent les radars météo pour pouvoir retracer le vol de ces papillons. Selon Yan Boulanger, les insectes apparaissent sur les radars lorsqu'ils sont en très grand nombre.

Les vols qu'on a détectés dernièrement, on peut facilement parler de plusieurs milliards d'individus qui se déplacent d'un endroit à l'autre.

Une citation de :Yan Boulanger, chercheur en écologie forestière au Service canadien des forêts

Même si beaucoup d'insectes quittent la région, il en reste tout de même encore beaucoup sur le territoire de la Côte-Nord, selon le chercheur.

« On présume que la grande majorité des papillons qui s'en vont sont des femelles, mais qui ont déjà pondu 50 % de leurs oeufs. Donc qui en ont laissé à l'endroit où ils quittent et aussi là où ils migrent, comme le Nouveau-Brunswick », ajoute-t-il.

Nouveau-Brunswick : un retour attendu

Pour Gaétan Moreau, professeur en écologie des insectes à l'Université de Moncton, l'arrivée de ces papillons n'est pas d'une surprise.

Les dégâts en chiffres causés par la dernière épidémie de tordeuse du bourgeon de l'épinetteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les dégâts en chiffres causés par la dernière épidémie de tordeuse du bourgeon de l'épinette

Photo : Radio-Canada/Louise Duguay

« Ce qu'on est en train de vivre là, c'est ce qui se passait au Québec dans la région de Rimouski l'an dernier quand des masses de papillons sont venus de l'autre côté du fleuve Saint-Laurent », affirme-t-il.

D'après une entrevue réalisée par Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec