•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupure d'eau à Prince Albert : des résidents furieux du manque de préavis

Carol Soles

Carol Soles

Photo : Richard Soles

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs résidents des secteurs ruraux autour de Prince Albert sont furieux de ne pas avoir reçu de préavis avant de se faire couper l'approvisionnement en eau. Ils auraient reçu la note plusieurs heures après les faits, selon Carol Soles, une résidente du secteur.

Les autorités ont coupé l'eau à plus de 1200 résidents afin de l'économiser en priorité pour les résidents de la ville de Prince Albert après le déversement pétrolier dans la rivière Saskatchewan Nord.

Carol Soles dit se sentir comme une citoyenne de seconde zone. Elle affirme que la seule note qu'elle et son mari ont reçue est un courriel vers 16 h dimanche les informant que l'eau avait été coupée plus tôt dans la journée.

« Un minimum de préavis nous aurait aidés à mettre de l'eau de côté, explique-t-elle. Ça m'irrite que nous ayons été traités comme des personnes non essentielles. Ils nous ont mis dans la même catégorie que le lave-auto. »

Le couple possède une réserve de 379 litres, mais ils ne savent pas ce qu'ils feront lorsque cette réserve sera épuisée.

« C'était une décision difficile de couper l'eau à plus de 1000 maisons, explique le maire de Prince Albert, Greg Dionne. Il y a des enfants, des personnes âgées, des animaux et des jardins. Ils sont dans la même situation que nous. Mais nous avons un accord avec les secteurs ruraux pour l'eau et les résidents de la ville passent en premier. Dès que nous pouvons rétablir l'eau, nous le ferons. »

Le pipeline qui acheminera de l'eau à la ville à partir de la rivière Saskatchewan Sud (Nouvelle fenêtre) devrait être prêt à fonctionner au plus tôt mardi après-midi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !