•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée réussie pour Shapovalov, Polansky et Diez

Denis Shapovalov

Denis Shapovalov

Photo : Getty Images / Getty Images/Vaughn Ridley

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Denis Shapovalov a transposé ses succès de Wimbledon à la Coupe Rogers, à Toronto, lundi. L'Ontarien de 17 ans a causé la surprise du jour en écartant de son chemin l'Australien Nick Kyrgios.

Shapovalov a triomphé de la 19e raquette mondiale, et 11e tête de série dans la Ville Reine, en trois manches de 7-6 (7/2), 3-6 et 6-3.

Le champion du tournoi junior de Wimbledon a fait preuve de sang-froid à de multiples occasions au cours de son deuxième duel sur le circuit de l'ATP.

En retard 3-4 dans la deuxième manche, Shapovalov a d'abord perdu son service, puis la manche sur le jeu suivant.

Dès les premiers instants de la manche décisive, il a tiré un trait sur les quelques erreurs qu'il avait commises et a retrouvé son élan pour remporter les trois premiers jeux.

Shapovalov a maintenu le bris d'avance jusqu'au dernier coup de raquette pour ainsi savourer son premier triomphe chez les professionnels.

Kyrgios a bien mal choisi sa journée pour enregistrer 18 doubles fautes. Ses difficultés avec ses deuxièmes balles de service ont contribué à offrir à Shapovalov deux bris, dont celui qui a fait pencher la balance en sa faveur.

Le plus jeune joueur de l'histoire du tournoi aura comme prochain adversaire le Bulgare Grigor Dimitrov, qui affiche un rendement de 21-16 cette saison.

Polansky et Diez avancent, Dancevic plie bagage

Les Canadiens Peter Polansky et Steven Diez, quant à eux, ont chacun comblé un retard d'une manche pour remporter leur match de premier tour.

Polansky s'est imposé 4-6, 6-3 et 6-0 sur l'Américain Tim Smyczek, tandis qu'un peu plus tôt, Diez a fait de même contre le Britannique Kyle Edmund, 3-6, 6-3 et 6-2.

Polansky a été parfait au service dans la troisième manche, tant sur ses premières que sur ses deuxièmes balles. Il a de plus sauvé cinq des sept balles de bris. Smyczek, classé 119e sur l'échiquier mondial, n'a pu en faire autant que lors d'une des six occasions de bris.

« J'ai continué à me battre et je me sentais très bien sur le terrain. Je crois qu'il a manqué d'énergie en troisième manche, a-t-il expliqué. C'était une journée très chaude ici et surtout qu'il avait joué un match hier lors des qualifications. »

Le Canadien, 247e, a aussi dominé 81-65 pour les points gagnés. Au deuxième tour, il sera opposé au gagnant de l'affrontement entre le Tchèque Radek Stepanek et le Français Benoît Paire.

Steven DiezAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Steven Diez

Photo : La Presse canadienne / PC/Nathan Denette

Diez, 192e, a perdu la première manche 6-3. Le Canadien de 25 ans a sauvé la seule balle de bris offerte dans la troisième manche pour s'imposer.

« Je savais que j'avais bien joué. J'ai perdu la première manche, mais je savais que c'était encore possible, a indiqué Diez.

« En première manche, j'ai commis très peu d'erreurs et il ne s'agissait que d'un bris. Je savais que si je continuais à jouer de la sorte, tout était possible. Je n'ai pas beaucoup de mots pour décrire ce qui s'est passé. »

Diez a remporté 81 % des points sur son premier service contre 64 % pour Edmund. Il a également eu l'avantage 33-21 au total des points gagnés.

Diez a obtenu un laissez-passer des organisateurs pour accéder au tableau principal. Il affrontera, au prochain tour, l'Australien Bernard Tomic (no 12), vainqueur 6-4 et 7-6 (7/1) de son duel contre le Colombien Alejandro Gonzalez.

Tard en soirée, l'Américain Sam Querrey a mis un terme à l'hégémonie canadienne. Celui qui a surpris la planète tennis au début du mois de juillet en montrant la sortie à Novak Djokovic au troisième tour à Wimbledon a éliminé Frank Dancevic.

Querrey l'a emporté en deux manches de 7-6 (7/5) et 6-4.

John Isner (no 9) a trimé un peu plus dur que son compatriote pour poursuivre son chemin à Toronto. La 9e tête de série a triomphé de l'Israélien Dudi Sela en trois manches de 4-6, 6-3 et 6-2.

Isner, 16e au classement de l'ATP, est le joueur le mieux classé à se produire au tour initial de la Coupe Rogers.

Autres résultats du premier tour :

  • Gilles Muller (LUX) bat Dmitry Tursunov (RUS) 7-6 (7/5), 6-1
  • Ryan Harrison (USA) bat Andrey Kuznetsov (RUS) 6-3, 6-1
  • Borna Coric (CRO) bat Ivan Dodig (CRO) 5-7, 6-4, 6-2
  • Grigor Dimitrov (BUL) bat Yuichi Sugita (JPN) 5-7, 7-6 (7/5), 6-4
  • Kevin Anderson (RSA) bat Viktor Troicki (SRB) 7-6 (7/4), 6-3
  • Jack Sock (USA/no 16) bat Denis Kudla (USA) 6-2, 6-2
  • Mikhail Youzhny (RUS) bat Stéphane Robert (FRA) 6-3, 7-6 (8/6)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !