•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Albert construit un pipeline de 30 km pour s'approvisionner en eau

Voici le tracé du pipeline qui devra transporter de l'eau depuis la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de Prince Albert.

Voici le tracé du pipeline de 30 km qui devra transporter de l'eau depuis la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de Prince Albert.

Photo : Marc-Antoine Bélanger

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un pipeline d'environ 30 km transportera de l'eau depuis la rivière Saskatchewan Sud jusqu'à l'usine de traitement des eaux de Prince Albert, après un déversement pétrolier dans la région.

La communauté de plus de 35 000 habitants, située à 140 km de Saskatoon, se prépare au passage d'une nappe d'hydrocarbures de plus de 200 000 litres.

Selon la Ville de Prince Albert, ce pipeline temporaire actuellement en construction permettra de puiser de l'eau dans les environs de la Première Nation Muskoday et de la transporter jusqu'à la municipalité. L'ouvrage devrait être prêt à fonctionner la semaine prochaine. La Ville estime que dans deux mois, elle pourra à nouveau se réalimenter dans la rivière Saskatchewan Nord.

Dimanche, la Municipalité de Prince Albert a mis les résidents à jour sur la situation de l'eau, après qu'une fuite eut été détectée dans un pipeline de la pétrolière Husky Energy à proximité de l'autoroute 21, à 300 m du rivage de la rivière Saskatchewan Nord.

Les 250 000 litres d'hydrocarbures qui se sont déversés dans la rivière Saskatchewan Nord jeudi n'ont pas encore atteint les environs de Prince Albert, mais la Municipalité a tout de même déployé un plan d'intervention d'urgence pour les deux prochains mois. C'est le temps que devrait mettre la nappe de pétrole pour traverser la ville, selon la Municipalité.

Le pipeline longera l'autoroute 302 jusqu'aux abords de Prince Albert et suivra le bord de la rivière pour rejoindre le réservoir de l'usine d'épuration.

Dix kilomètres de tuyaux ont déjà été connectés. Les équipes techniques de la Ville espèrent terminer l'ouvrage en début de semaine.

Prince Albert cessera d'alimenter son usine de traitement des eaux au moment où les résidus d'hydrocarbures s'approcheront de la ville. Elle affirme avoir assez de réserves pour durer jusqu'à la fin de la semaine, si les résidents se montrent économes en eau.

La Municipalité demande à ses résidents de mettre de l'eau potable de côté dans des bonbonnes ou des baignoires pour s'assurer d'en avoir suffisamment en réserve. Il est aussi demandé de ne pas se baigner dans la rivière Saskatchewan Nord ou d'en boire l'eau.

Une séance spéciale du conseil municipal sera tenue lundi pour voter le règlement qui imposera aux résidents de minimiser leur consommation d'eau.

De son côté, Husky Energy dit avoir fini de nettoyer les lieux de la fuite. Environ 100 000 litres de pétrole ont été récupérés.

Le pétrole restant continue sa progression dans la rivière vers North Battleford, une communauté de 14 000 résidents située en aval de la fuite. Celle-ci a cessé de pomper l'eau de la rivière. Les buanderies et les lave-autos devaient également fermer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !