•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des oiseaux mazoutés nettoyés à proximité des installations de Husky Energy

Ce héron bleu est l'un des trois oiseaux couverts de pétrole et recueillis par un refuge pour animaux à Maidstone en Saskatchewan.

Ce héron bleu est l'un des trois oiseaux couverts de pétrole et recueillis par un refuge pour animaux à Maidstone en Saskatchewan.

Photo : Photo donnée par Wendy Wandler

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois oiseaux couverts de pétrole ont été confiés à un refuge pour animaux à proximité des installations où une fuite dans un pipeline a provoqué l'écoulement de 200 000 litres de pétrole et de produits chimiques dans la rivière Saskatchewan Nord jeudi.

L'un des oiseaux, un passereau, est mort depuis. Une oie du Canada et un grand héron bleu font toujours l'objet de soins.

Des spécialistes de la conservation et de la réadaptation des espèces ont fait le voyage depuis Saskatoon samedi pour se rendre au refuge Lend A Paw. Celui-ci a mis en place une station de triage dans un chenil à Maidstone, à près de 220 kilomètres au nord-ouest de Saskatoon.

Une nappe d'hydrocarbures se déplace dans la rivière après que Husky Energy eut rapporté une fuite dans un pipeline jeudi. Des barrages flottants ont été installés à plusieurs endroits en aval de la fuite, mais l'un d'eux n'a pas tenu.

Selon l'association Living Sky Wildlife Rehabilitation, établie à Saskatoon, la substance qui couvre les oiseaux est très épaisse et a la consistance du bitume. Elle précise qu'il faut utiliser une huile minérale pour laver les oiseaux avant de les rincer.

L'association s'inquiète aussi de la possibilité que des centaines d'autres oiseaux aient pu être touchés par le sinistre.

Husky Energy a mentionné dans un courriel samedi après-midi qu'il n'y avait jusque là aucun impact sur la faune et la flore des environs. L'entreprise a ajouté que le nettoyage du lieu de la fuite est presque terminé et qu'une enquête allait être menée.

Radio-Canada a fait une demande de renseignements additionnels dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !