•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ils traversent illégalement la frontière en jouant à Pokémon Go

Des amateurs de l'application Pokémon GO

Des amateurs de l'application Pokémon GO

Photo : AP/Alan Diaz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux jeunes ont traversé illégalement la frontière américaine en jouant à Pokémon Go, un incident de plus sur la liste de ceux causés par le jeu de réalité augmentée.

Des agents des douanes américaines ont interpellé les joueurs jeudi soir au poste-frontière de Sweetgrass, entre l'Alberta et le Montana. « Les deux jeunes étaient tellement captivés par leurs jeux Pokémon Go qu'ils ne se sont pas aperçus de là où ils étaient », a indiqué Michael Rappold, un porte-parole des douanes, dans un communiqué.

Ils ont traversé la frontière internationale par inadvertance.

Une citation de :Michael Rappold, porte-parole des douanes américaines

Les chasseurs de Pokémon ont ensuite été ramenés auprès de leur mère au poste-frontière.

Pokémon Go est un jeu vidéo dont le but est de chasser des créatures virtuelles dissimulées dans le monde réel, à l'aide de son écran de téléphone mobile. Le joueur doit se déplacer en suivant un plan interactif.

Depuis son lancement cet été, le jeu donne bien des sueurs froides aux forces de l'ordre : accidents de voiture, vols, ou encore intrusion sur les rails du métro pour attraper une créature ont récemment fait la manchette.

Plusieurs corps policiers ont invité les utilisateurs à la prudence, quelquefois avec humour, comme un policier de Calgary ayant posé avec un Pokémon entre les mains.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !