•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un article antisémite dans un magazine arabophone de London crée l'indignation

Le magazine Al Saraha a publié un article issu d'un journal égyptien qui justifie l'Holocauste.

Le magazine Al Saraha a publié un article issu d'un journal égyptien qui justifie l'Holocauste.

Photo : CBC

Radio-Canada

Des organisations juives canadiennes sont indignées par la publication dans un magazine de London d'un éditorial antisémite qui justifie l'Holocauste.

Al Saraha, un mensuel imprimé en arabe et largement distribué dans la municipalité ontarienne, a récemment publié un article portant le titre : « La question que tout le monde se pose : pourquoi Hitler a-t-il exterminé les Juifs? »

L'article soutient que le nombre de personnes tuées au cours de l'Holocauste est surestimé et expose des théories qui prétendent que les atrocités perpétrées à l'époque étaient justifiées.

La publication a déclenché une vague d'indignation partout dans la province, notamment chez la députée de London-Centre-Nord, Deb Matthews, qui a vivement condamné ces déclarations.

Les propos de ce genre pleins de haine, de préjugés et de mensonges n'ont aucune place dans notre société.

La députée de London-Centre-Nord, Deb Matthews
Le Parti libéral a publié une publicité dans le magazine Al SarahaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La province a publié une publicité dans le magazine Al Saraha

Photo : CBC

Le magazine boycotté

Deb Matthews a également affirmé que ni elle ni la première ministre n'étaient au courant de l'article lorsque de l'espace publicitaire a été acheté dans le magazine. Elle a déclaré que le Parti libéral cesserait de faire de la publicité dans la publication.

De même, le lien qui existait vers le magazine sur le portail d'immigration de la Ville de London a été retiré.

L'éditeur du magazine, Abdul Hadi Shala, a expliqué qu'il ne pensait pas faire de mal lorsqu'il a sélectionné l'article, qui est d'abord paru dans un journal égyptien, et qu'il ne partageait pas les positions de l'auteur. « Les opinions exprimées ici ne sont que celles de l'auteur, pas les miennes », s'est-il défendu.

Le président de l'organisation juive B'nai Brith Canada, Michael Mostyn, n'accepte toutefois pas ces explications.

Que ce soit ou non les convictions de l'éditeur, ce n'est pas le problème. Elles ont été relayées aux gens d'une communauté dans le but de les informer. Cet article explique pourquoi les Juifs devraient être tués.

Michael Mostyn, président de l'association B'nai Brith Canada

L'éditeur a mentionné qu'il ne voulait pas inciter à la haine. Son fils a affirmé que plus d'attention serait apportée à la sélection des articles à l'avenir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Société