•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre bisonneaux des bois nés par fécondation in vitro à Saskatoon

Quatre bisonneaux des bois nés par fécondation in vitro à Saskatoon.

Quatre bisonneaux des bois nés par fécondation in vitro à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada/Dominique Brunet-Vaudrin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan à Saskatoon ont réussi à faire naître quatre bisonneaux des bois par fécondation in vitro. Il s'agit d'une première mondiale, selon les chercheurs.

Cet exploit a nécessité près de 10 ans de recherche.

Les naissances ont eu lieu début juillet. Trois sont survenues par le transfert de 10 embryons dans des femelles. L'autre bison est né grâce à un embryon congelé en 2012.

Les chercheurs ont entrepris ces recherches pour aider à diversifier le patrimoine génétique de cette espèce menacée. Il ne reste qu'entre 5000 et 7000 bisons à l'état sauvage au Canada, alors qu'ils étaient plus de 160 000 autrefois.

Cette diminution s'explique surtout par la chasse intensive et les hivers rigoureux, mais aussi par la présence importante de maladies.

Les chercheurs espèrent que 200 bisonneaux supplémentaires verront le jour grâce à cette méthode dans les trois prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !