•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle embûche pour le train de passagers Algoma Central

Le train de passagers Algoma Central entre en gare, peut-être pour la dernière fois, mardi soir, à Sault-Ste-Marie.
Le train de passagers Algoma Central entre en gare, peut-être pour la dernière fois, mardi soir, à Sault-Ste-Marie. Photo: Radio-Canada/Martine Laberge
Radio-Canada

Transport Canada abandonne le financement de 5,3 millions de dollars sur trois ans du train de passagers Algoma Central. Le ministre des Transports, Marc Garneau, a révélé la nouvelle, mercredi, lors d'une annonce de financement de l'aéroport de Sault-Sainte-Marie. 

Le précédent gouvernement fédéral avait accordé en avril 2015 ce montant afin de sauver le train principalement utilisé par l'industrie touristique et les Premières Nations entre Sault-Sainte-Marie et Hearst. 

Les fonds étaient nécessaires pour rétablir le service ferroviaire, selon le groupe de travail sur le train de passagers Algoma.

Le gouvernement fédéral indique toutefois qu'il n'abandonne pas le dossier du train Algoma Central. Selon le ministre Garneau, le ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada prendra le relais. 

Déception

La nouvelle du retrait de Transports Canada est décevante, dit le chef de la Première Nation Missanabie Cree, Jason Gauthier. 

Définitivement, je ne suis pas content.

Jason Gauthier, chef, Première Nation Missanabie Cree

L'annonce n'est toutefois pas une surprise, indique M. Gauthier. En juin dernier, il a rencontré deux représentants de Transports Canada pour parler de l'urgence de rétablir le service ferroviaire. Selon Jason Gauthier, les représentants sont restés vagues sur les intentions du gouvernement. 

Il demeure toutefois optimiste pour le rétablissement éventuel du train de passagers, soulignant les relations positives entre sa communauté, Sault-Sainte-Marie, Hearst et le CN. 

Accès routier?

La professeure Linda Savory-Gordon, membre du conseil d'administration de la Coalition pour le train de passagers Algoma, partage aussi la déception de Jason Gauthier. 

Elle affirme que la région n'est pas accessible autrement qu'en train ou par avion. 

Les routes sont seulement industrielles, elles ne sont pas publiques.

Linda Savory-Gordon, membre du conseil d'administration, Coalition pour le train de passagers Algoma

Elle ajoute que l'industrie touristique de la région a été sévèrement touchée par l'arrêt du service ferroviaire. 

Le train de passagers de l'Algoma Central Railway est entré en gare pour la dernière fois le 15 juillet 2015.

Nord de l'Ontario

Économie