•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déficit de 15 M$ pour l'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle

L'entrée des urgences à l'Hôpital général de Regina.

L'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle veut économiser dans les effectifs et les heures supplémentaires.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle veut retrouver l'équilibre budgétaire après avoir enregistré un déficit de 15,2 millions de dollars pour l'année 2015-2016.

Le président-directeur général, Keith Dewar, affirme que l'Autorité n'a en principe pas le droit de présenter un déficit et compte équilibrer son budget en faisant des économies dans les effectifs et les heures supplémentaires.

Il explique que ces économies ne se traduiront pas nécessairement par des mises à pied et qu'il va plutôt falloir tirer parti des postes vacants pour réorganiser certaines tâches.

« Ce ne sera pas facile avec les changements démographiques auxquels nous faisons face. »

— Une citation de  Keith Dewar, PDG, Autorité régionale de santé Regina Qu'Appelle

Selon M. Dewar, les changements démographiques comme l'immigration et le vieillissement de la population sont un défi pour l'Autorité régionale de santé, qui a vu sa clientèle augmenter de plus de 45 000 personnes au cours des 10 dernières années.

Dewar défend la méthode Lean

Keith Dewar croit que les outils de la méthode Lean ont permis à l'Autorité régionale de santé d'être plus efficace et d'économiser dans les dernières années.

La méthode Lean, qui vise principalement à optimiser les ressources en réduisant les unités jugées contre-productives, a été très critiquée par le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan depuis son implantation dans la province en 2010.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !