•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bergerie détruite à Ulverton : Environnement Canada confirme le passage d'une tornade

La Bergerie Hexagone de Richmond détruite par le vent.
Photo: Facebook/Bergerie Hexagone
Radio-Canada

Environnement Canada a déterminé qu'une tornade a bel et bien frappé Ulverton en début de semaine où une bergerie a été complètement détruite. Un expert s'est rendu sur les lieux jeudi matin pour analyser la situation.

« On a envoyé une équipe sur place pour analyser les dégâts. Ça faisait quelques jours qu'on étudiait les signalements, les photos des dégâts qu'il y a eu dans la région. Nous en avons reçu beaucoup. Avec ce que nos experts ont pu voir sur le terrain, on peut confirmer qu'il s'agissait d'une tornade de niveau 1 sur l'échelle Fujita améliorée qui comprend des vents entre 135 et 170 km/h », explique la météorologue à Environnement Canada, Marie-Ève Giguère.

L'échelle Fujita améliorée classifie les tornades dans des niveaux se situant entre 0 et 5. 

Échelle de Fujita

Ce serait la quatrième de l'année à souffler sur le Québec. 

La copropriétaire de l'endroit, Julie Miller, n'en démordait pas. Elle a été contactée par Environnement Canada et leur a dit que c'est bel et bien une tornade qui est responsable des dommages causés à sa ferme. « Un de mes voisins a vu la tornade sur le rang. On a parlé à une dame d'Environnement Canada. On a essayé de lui décrire la situation, mais c'est très difficile. Elle a posé beaucoup de questions et on m'a demandé d'envoyer des photos. »

Microrafale ou tornade?

Les experts ont également cherché à vérifier si les vents étaient liés à une microrafale ou à une tornade. « La différence entre une microrafale et une tornade, c'est la direction des vents. Quand on parle de microrafale, ce sont des vents en ligne droite. Quand on parle de tornade, ce sont des vents qui tourbillonnent et ça crée un corridor très concentré de dommages. La tornade va lancer les débris dans toutes les directions. Il y a beaucoup de violence sur la scène après le passage d'une tornade. Ça fait une trajectoire très étroite. Il peut y avoir une maison touchée et la maison du voisin, non. Les deux peuvent avoir la même force de vents qui vont de 100 à 120 km/h », explique la météorologue.

Les experts tentent maintenant de tracer la trajectoire de la tornade. Les résultats devraient être connus en fin de journée. 

Pas comme dans les films

Une tornadeUne tornade (archives) Photo : CBC

Les tornades qui sévissent au Canada, dans un climat plus humide que du côté américain, font en sorte qu'elles sont souvent enveloppées de pluie. « On ne les voit pas nécessairement venir. Il n'y a pas tout le temps un cône noir au centre comme on peut le voir dans les films. Quand il se met à venter fort, que le ciel est couvert, qu'il y a des orages, que les fenêtres tremblent, qu'on entend un grand bruit qui peut ressembler à un train, il faut se mettre à l'abri tout de suite », soutient Marie-Ève Giguère.

Estrie

Conditions météorologiques