•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rénovations majeures au Ortona Armoury : son cachet historique menacé

La construction du Ortona Amoury en 1914 à Edmonton.

La construction du Ortona Amoury en 1914 à Edmonton.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Ortona Armoury, un édifice construit à Edmonton en 1914, fermera ses portes prochainement le temps de rénovations majeures estimées à cinq millions de dollars.

L'édifice situé à l'intersection de la 97e Avenue et la 102e Rue, au centre-ville de la capitale, a été témoin de nombreux événements de l'histoire albertaine.

Au fil des ans, l'édifice a été une écurie de la compagnie de la Baie d'Hudson, un centre de recrutement de la marine et une manufacture de beurre.

Il appartient désormais à la Ville d'Edmonton et abrite la Société du film et de la vidéo de l'Alberta (FAVA), 13 studios d'artistes et l'organisme qui est responsable du festival Folk d'Edmonton.

Patrick Arès Pilon propriétaire d'un studio au Ortona ArmouryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patrick Arès Pilon propriétaire d'un studio au Ortona Amoury

Photo : Marie-Ève DuSablon

La communauté artistique du Ortona s'est formée autour de l'édifice à caractère historique. C'est un lieu unique et inspirant. 

Une citation de :Patrick Arès Pilon, artiste

L'intérieur de l'édifice est toutefois menacé, en raison de la récente découverte d'amiante dans les murs. Le minéral toxique doit être retiré le plus vite possible et occasionnera d'importantes rénovations.

De l'amiante trouvé dans les murs du Ortona ArmouryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De l'amiante trouvé dans les murs du Ortona Amoury

Photo : Marie-Ève DuSablon

Ces travaux pourraient mettre en péril le cachet historique de l'endroit, s'inquiètent certains artistes.

La situation semble louche selon les artistes, la ville parle de détruire l'intérieur de l'immeuble. Lorsque nous reviendrons l'Ortona sera vide!

Une citation de :Patrick Arès Pilon, artiste

La préservation du cachet historique n'est toutefois pas une priorité pour tout le monde. Pour le directeur général de la FAVA, David Cunningham, les rénovations sont nécessaires.

Nous sommes très heureux des rénovations prévues peu importe ce qui arrivera. Nous voulons une climatisation, un nouvel ascenseur et des toilettes à notre étage.

Une citation de :David Cunningham, directeur général de la FAVA

L'Ortona Armoury est protégé de toute démolition grâce à la loi municipale qui le reconnaît comme un lieu historique.

La Ville affirme être sensible au sort des locataires et évalue présentement toutes les options.

L'Ortona Armoury a été déclaré site historique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'Ortona Amoury a été déclaré site historique par la ville d'Edmonton.

Photo : Marie-Ève DuSablon

L'administration municipale assure qu'elle respectera la loi, mais ne peut garantir que la totalité du bâtiment sera préservé.

Tous les locataires devront aussi trouver un autre toit durant les travaux et payer les frais de déménagement eux-mêmes.

Pendant ces deux, trois, cinq ans de construction on se demande où on va être.

Une citation de :Patrick Arès Pilon, artiste

Les locataires attendent impatiemment de savoir quelle sera la décision de la Ville quant à l'avenir de l'édifice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !