•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Orchestre de la Francophonie : la musique sans frontières

Les musiciens de l'Orchestre de la Francophonie en répétition sous la direction de Jean-Philippe Tremblay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis le début du mois de juillet, une soixantaine de jeunes musiciens de partout dans le monde sont réunis à Montréal pour la quinzième saison de l'Orchestre de la Francophonie (OF).

Un texte de Julie LaroucheTwitterCourriel

Ce camp musical estival, fondé en 2001 par le maestro saguenéen Jean-Philippe Tremblay, constitue un véritable tremplin pour la relève musicale.

Chaque année, ce n'est pas le même personnel. Créer un orchestre comme l'OF, créer un son d'orchestre en une semaine, c'est un petit miracle qui se passe à chaque fois.

Jean-Philippe Tremblay, directeur musical de l'Orchestre de la Francophonie

Un « petit miracle » mené avec rigueur et humanité par ce musicien et pédagogue inspirant qui souhaite d'abord et avant tout former des musiciens engagés. Les jeunes bénéficient de périodes d'enseignement et de répétition au Conservatoire de musique de Montréal. Ensuite, ils prennent part à une série de concerts au Québec et en Ontario.

L'Orchestre de la Francophonie en répétition au Conservatoire de musique de Montréal

L'Orchestre de la Francophonie en répétition au Conservatoire de musique de Montréal

Photo : Radio-Canada

Un orchestre international

L'orchestre regroupe des musiciens provenant du Canada, des États-Unis, de la France, de l'Italie, de l'Espagne, d'Israël, du Brésil et de l'Australie.

Partager la musique

Le cœur de cette académie orchestrale est l'association avec le Garage à musique de la Fondation du Dr Julien. Tous les stagiaires de l'Orchestre visiteront le Garage, situé dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, pour parrainer un enfant qui y apprend la musique. « Ça fait de nous de meilleurs musiciens. Je le vois dans les visages, dans le son », explique Jean-Philippe Tremblay.

La musique pour changer le monde, c'est le leitmotiv du chef saguenéen. « L'OF, c'est ma vitamine, c'est mon bébé. Ça recharge mes batteries complètement. Je n'ai pas eu de vacances depuis 2001 et je ne m'en sens pas moins bien physiquement! Quand je me promène comme chef invité pendant l'année, je vole des idées à gauche et à droite et je ramène ça ici l'été. C'est important, parce que le monde orchestral change beaucoup, et il faut être à l'avant de tout ça. »

Un avant-goût du concert

Écoutez un extrait de la pièce À l'aube, de Nicolas Gilbert, interprétée par l'Orchestre de la Francophonie au Festival de musique de Lachine, le 14 juillet 2016.

L'Orchestre de la Francophonie en concert

Concerts à venir

  • 28 juillet : L'OF et Tremblay, c'est la fête!, Concerts populaires de Montréal, Centre Pierre-Charbonneau
  • 30 juillet : Festival international du Domaine Forget
  • 31 juillet : Concerts d'été de la Zone portuaire, Chicoutimi
  • 7 août : Concert 15e anniversaire de l'OF, Maison symphonique, Montréal
  • 11 août : Festival classique des Hautes-Laurentides, Mont-Laurier

Saguenay–Lac-St-Jean

Arts