•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campeurs : quoi faire en présence d'un ours noir

Un ours noir.

Un ours noir.

Photo : Jeff McIntosh/La Press Canadienne

Radio-Canada

Les amateurs de plein air ne sont pas à l'abri d'une rencontre impromptue avec un ours noir cet été. En cas de face à face, savez-vous comment réagir ? Voici quelques conseils de Parcs Canada.

Un texte de Roxanne SimardTwitterCourriel

En camping ou lors d'une randonnée, il est important d'adopter d'abord un bon comportement pour éviter d'attirer les animaux sauvages comme les ours noirs.

Yan Troutet, gestionnaire de la conservation des Ressources à Parcs Canada, précise qu'il faut absolument éviter de laisser de la nourriture sans surveillance.

La règle de base, c'est vraiment de créer une barrière imperméable entre les populations d'ours noirs et les sources de nourriture qui sont associées à la présence humaine.

Yan Troutet, gestionnaire de la conservation des Ressources à Parcs Canada

Plus tôt cet été, un ours noir a été attiré par les victuailles des campeurs au Parc national de l'Archipel-de-Mingan, sur la Côte-Nord.

Yvan Troutet note que certains moyens sont mis à la disposition des campeurs pour une meilleure cohabitation.

« On a disposé des contenants hermétiques qui permettent aux visiteurs de mettre leur nourriture à l'abri, hors de portée de la faune. Dans certains cas, ce sont des barils, des fois des tonneaux », assure-t-il.

Une mère ourse noire et ses oursons

Une mère ourse noire et ses oursons

Parcs Canada propose aussi de toujours emprunter les sentiers officiels et de surveiller les traces fraîches du passage d'un ours. Pour éviter qu'un ours approche, il est aussi conseillé de marcher en groupe et de faire du bruit.

Quoi faire en cas de face à face : 

  • Restez calme et évitez les mouvements brusques
  • Parlez calmement, mais d'un ton ferme
  • Reculez lentement, mais ne courrez pas
  • Tentez d'avoir l'air plus imposant
  • S'il approche, criez et agissez de manière agressive pour montrer que vous n'êtes pas une proie
  • Utilisez du gaz poivré s'il continue à s'approcher ou vous attaque

Une cohabitation harmonieuse

Yan Troutet ajoute que la cohabitation entre les visiteurs et les animaux se fait généralement de façon très harmonieuse dans les parcs nationaux.

C'est une réalité qui doit nous encourager à adopter des comportements responsables envers la faune qui est chez elle.

Yan Troutet, gestionnaire de la conservation des Ressources à Parcs Canada

Est du Québec

Animaux