•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brad Wall critique la taxe sur la bière vendue en Alberta

Un homme verse une bière en fût.

Le premier ministre de la Saskatchewan pourrait contre-attaquer si l'Alberta va de l'avant avec sa nouvelle politique.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall fustige l'augmentation du niveau de taxation des bières de microbrasseries de l'Ouest vendues en Alberta.

À compter du 5 août, tous les producteurs de bière devront payer une taxe de 1,25 $ par litre vendu en Alberta, peu importe leur taille et l'endroit où ils se trouvent. Des subventions seront également offertes aux microbrasseries albertaines pour soutenir l'industrie.

Pour le gouvernement de la Saskatchewan, cette politique viole l'esprit de l'accord commercial signé en 2010 par l'Alberta, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan. Le gouvernement estime l'augmentation des coûts à 200 % pour la microbrasserie Great Western Brewing de Saskatoon. « C'est grave. Vous savez, il s'agit d'une grande partie de leurs revenus. Des emplois pourraient être touchés », a affirmé M. Wall.

M. Wall a laissé entendre que son gouvernement pourrait contre-attaquer si l'Alberta allait de l'avant avec sa nouvelle politique. « Nous devons penser à des options pour venir en aide à notre industrie », a-t-il dit.

Rachel Notley invite Brad Wall à décrocher son téléphone

De son côté, la première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, a enjoint son homologue de la Saskatchewan à décrocher son téléphone mardi. « Mon expérience des 13 derniers mois, c'est qu'en cas de problème, il faut décrocher le téléphone et parler à ses collègues », a-t-elle dit.

Elle ajoute qu'elle n'a pas de leçons à recevoir de Brad Wall sur la façon de défendre les intérêts albertains.

Brad Wall affirme quant à lui ne pas comprendre la réaction de Rachel Notley, soutenant qu'il lui a téléphoné la semaine dernière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Accords commerciaux