•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plutôt discrète, la Marine royale canadienne s'impose en mer

Radio-Canada

Lorsqu'il est question des Forces armées au Canada, on entend parler des Forces armées de terre ou de l'air, mais moins de la marine. Pourtant, celle-ci est de plus en plus active et efficace pour arraisonner les navires de pirates ou de contrebandiers.

Un texte de Brigitte DubéTwitterCourriel
François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la Réserve navale de Sept-Îles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la Réserve navale de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada/Diana Gonzales

Selon François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la réserve navale de Sept-Îles NCSM Jolliet, la Marine royale canadienne a mis en place un tout nouveau commando d'élite qui forme des militaires pour l'abordage et le combat rapproché.

Les menaces et les besoins changent. La marine a compris qu'il fallait évoluer et a pris les mesures appropriées.

François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la réserve navale de Sept-Îles NCSM Jolliet

Selon le commandant Lévesque, ils sont une quarantaine. Leur entraîneur est originaire de Sept-Îles, mais son identité n'est pas rendue publique.

Ce sont des militaires spécialement formés pour [...] effectuer des patrouilles de souveraineté ou encore des saisies de drogues dans les Caraïbes par exemple. Il peut aussi s'agir de terroristes.

François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la réserve navale de Sept-Îles NCSM Jolliet

« Avant, ajoute le commandant Lévesque, les équipes d'arraisonnement pouvaient être composées en partie de mécaniciens, de manœuvriers, cuisiniers même. Participer à ce genre d'opération était un devoir secondaire pour les militaires. »

La marine moins connue

Des membres de la Marine royale canadienne font connaître les services offerts et possibilités de carrière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des membres de la Marine royale canadienne font connaître les services offerts et possibilités de carrière.

Photo : Page Facebook

Par ailleurs, le commandant admet que le rôle de la marine est moins connu au Canada, moins visible, mais il n'en est pas moins important. Les rôles sont multiples. Récemment, des membres de la marine sont allés prêter main-forte aux victimes des inondations à Calgary.

On a toujours besoin de se faire connaître, d'expliquer ce qu'on fait.

François Lévesque, capitaine de corvette et commandant de la réserve navale de Sept-Îles NCSM Jolliet

Dans l'Est du Québec, la marine canadienne a une division à Sept-Îles et à Rimouski. Il y a 24 divisions au pays. « Notre rôle est d'être présents et engagés dans les communautés », explique le commandant. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Société