•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les records de chaleur s'accumulent

Le thermomètre a atteint des niveaux sans précédent pendant les six premiers mois de l'année 2016.

Le thermomètre a atteint des niveaux sans précédent pendant les six premiers mois de l'année 2016.

Photo : Presse Canadienne

Radio-Canada

L'année 2014 a été déclarée la plus chaude, 2015 l'a battue et 2016 est en voie de les dépasser. Le thermomètre a atteint des niveaux sans précédent pendant les six premiers mois de l'année en cours, révèle l'Agence américaine des océans et de l'atmosphère.

Et ça continue : le mois dernier a été le mois de juin le plus chaud jamais enregistré sur la Terre depuis le début des relevés de températures en 1880. Un record attribué à la combinaison des changements climatiques et du phénomène El Nino.

La température moyenne enregistrée à la surface de la terre et des océans a atteint 15,5 degrés Celsius en juin 2016, soit 0,9 degré Celsius au-dessus de la moyenne du siècle dernier.

Il n'avait jamais fait aussi chaud à la surface des mers. La température y dépassait la moyenne de 0,77 degré, un record.

Juin 2016 devient donc le quatorzième mois d'affilée à enregistrer des records de chaleur.

La dernière fois que le mercure a été sous la moyenne remonte à juin 1976.

Avec les informations de Agence France-Presse

Environnement