•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le télescope spatial Kepler découvre 104 nouvelles exoplanètes

Impression artistique d'une planète située à l'extérieur de notre système solaire.

Impression artistique d'une planète située à l'extérieur de notre système solaire.

Photo : NASA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le télescope spatial américain Kepler a ajouté 104 exoplanètes à son impressionnant palmarès. Une équipe internationale d'astronomes a confirmé l'existence de ces planètes.

Quatre d'entre elles sont en orbite autour de la même étoile et pourraient ressembler à la Terre. Ce système stellaire est à environ 400 années-lumière de notre planète.

Depuis le début de sa mission en 2009, Kepler a permis de découvrir plus 4600 planètes en dehors du système solaire. L'existence de plus de 2000 d'entre elles a été confirmée.

En mai, la NASA a confirmé que la découverte de 1284 exoplanètes s'est fait grâce à l'apport de Kepler.

Parmi toutes ces exoplanètes, 21 sont à une distance de leur étoile qui pourrait permettre l'existence de la vie. L'eau pourrait s'y retrouver à l'état liquide à la surface.

C'est un bilan très enviable pour le télescope qui semblait condamné à être mis hors service en 2013 à la suite d'une panne de ses stabilisateurs. C'était sans compter sur les prouesses d'ingénieurs qui ont réussi à lui donner une seconde vie.

La mission a alors été rebaptisée K2 et visait désormais à scruter une portion plus large de la Voie lactée.

Le télescope a scruté 150 000 étoiles dans la constellation du Cygne. Kepler détecte des planètes en observant leur ombre au moment où elles passent devant.

Avec les informations de Agence France-Presse, et The Washington Post

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !