•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée compte-gouttes : Rimouski incite ses citoyens à économiser l'eau

Distribution d'économiseur d'eau
Distribution d'économiseur d'eau Photo: François Gagnon

La Ville de Rimouski participe à la 8e Journée compte-gouttes et invite ses citoyens à prendre des engagements, à travers leurs gestes quotidiens, afin de préserver l'eau potable.

Cette année, la Ville a choisi de distribuer une centaine d'économiseurs d'eau gratuitement au Parc Beauséjour, afin d'inviter les résidents à poser des gestes pour l'environnement à domicile. Les trousses valent une trentaine de dollars chacune.

« La trousse comprend un pommeau de douche à débit réduit, un aérateur de robinet et un sablier de douche qui a une durée de cinq minutes », explique la coordonnatrice en environnement à la Ville de Rimouski, Claire Lafrance. « L'objectif, c'est bien sûr de permettre aux gens, avec ces dispositifs-là, d'économiser l'eau à l'intérieur de leur demeure », dit-elle.

Il y a beaucoup de gestes qu'on peut faire comme réduire l'arrosage à l'extérieur, mais à l'intérieur, il y a aussi des gestes qu'on peut adopter pour réduire la consommation d'eau.

Claire Lafrance, coordonnatrice en environnement à la Ville de Rimouski.
Claire Lafrance, coordonnatrice en environnement à la Ville de RimouskiClaire Lafrance, coordonnatrice en environnement à la Ville de Rimouski Photo : François Gagnon

La « Journée compte-gouttes »  existe depuis maintenant huit ans. Dans le cadre d'un concours provincial, les citoyens peuvent par ailleurs faire connaître leur solution pour économiser l'eau potable sur les médias sociaux, grâce au mot-clic : #JeSuisEcoleau.

Une patrouille à vélo

Deux agents de la patrouille d'eau potable vont ratisser les différents secteurs de la ville à vélo tout l'été afin de s'assurer du respect du règlement adopté en 2004 sur la protection de l'eau potable. Ils surveilleront de près l'arrosage de la pelouse, des entrées pavées ainsi que le remplissage des piscines.

Claire Lafrance rappelle que l'arrosage de la pelouse est permis, mais seulement certains jours de la semaine et entre 19h et 23h. 

Un premier avertissement est d'abord remis aux citoyens, mais des amendes pourraient être imposées en cas de récidive.

Est du Québec

Environnement