•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestations de soutien au peuple français

Henri Desbiolles, français d'origine résidant à Montréal, se recueille devant le Consulat général de France à Montréal.

Henri Desbiolles, français d'origine résidant à Montréal, se recueille devant le Consulat général de France à Montréal.

Photo : La Presse canadienne / La Presse Canadienne/Ryan Remiorz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mort tragique de 84 personnes dans un attentat à Nice, jeudi soir, incite des citoyens du Québec à manifester leur soutien au peuple français.

À Montréal, plusieurs personnes se sont rendues spontanément au consulat général de France pour porter des fleurs, des peluches et des chandelles à la mémoire des victimes de l'attaque d'hier. Une veillée à la bougie est prévue samedi soir également devant le consulat.

Un rassemblement a aussi eu lieu au consulat général de France de la ville de Québec.

Attentat à Nice - notre section spéciale

Diverses municipalités de la province ont symboliquement mis le drapeau français en berne. C'est le cas notamment à l'hôtel de ville de Montréal, qui s'était d'ailleurs illuminé de bleu, blanc et rouge, jeudi soir, aux couleurs de la Ve République.

À Victoriaville, les drapeaux sont aussi en berne « dans un geste de solidarité », explique le maire André Bellavance.

Le drapeau français a été hissé à l'hôtel de ville de Sherbrooke.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le drapeau français a été hissé à l'hôtel de ville de Sherbrooke.

Photo : Collaboration spéciale/Ville de Sherbrooke

À Sherbrooke, le drapeau français flotte devant l'hôtel de ville. « Nous ne pouvons ignorer que cet acte va à l'encontre des droits de la personne, du respect et de la liberté », affirme Serge Paquin, président du comité exécutif de cette municipalité.

L'Assemblée nationale du Québec a aussi hissé à mi-mât les drapeaux du Québec et de la France.

Sur la colline du Parlement à Ottawa, tout en haut de la Tour de la Paix qui fait près de 98 mètres, le gouvernement Trudeau a mis en berne le drapeau canadien. Il le restera jusqu'au crépuscule, lundi.

Ailleurs au pays, des événements sont aussi prévus, dont une veillée à la bougie au carré Nathan Philipps, à Toronto.

Les citoyens désireux de témoigner leur soutien à la France peuvent aussi écrire un message de condoléances dans un registre en ligne (Nouvelle fenêtre) constitué à l'intention du peuple français et des proches des victimes.

Rappelons que le gouvernement fédéral recommande aux voyageurs canadiens en France de faire preuve d'une grande prudence, en raison de la menace terroriste actuellement élevée. Toutefois, Ottawa n'a formulé aucun avertissement pour l'ensemble de la France.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !