•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'orage cause des dégâts au Centre-du-Québec et en Estrie

Un arbre est tombé sur une résidence de L'Avenir, au Centre-du-Québec

Un arbre est tombé sur une résidence de L'Avenir, au Centre-du-Québec

Photo : Collaboration spéciale/Lionel Lupien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les orages et les vents violents ont causé des dommages au Centre-du-Québec et en Estrie jeudi.

À Lefebvre et à L'Avenir, près de Drummondville, des arbres ont été déracinés à cause des vents qui soufflaient à plus de 100 km/h. « Les forts vents qui se sont abattus sur ces deux municipalités ont entraîné la chute de nombreux arbres. Ils ont entraîné dans leur chute des fils électriques. Il y a également eu des sections de lignes électriques qui ont été carrément cassées et même des poteaux électriques tombés sur la chaussée », explique le directeur médical du Service d'intervention d'urgence civile du Québec, pour la MRC Drummond, Martin Sanfaçon.

Le Service d'intervention d'urgence civile est également intervenu auprès d'une famille sinistrée à Lefebvre. « Un arbre est tombé sur leur résidence, entraînant avec lui les fils électriques qui étaient sur le toit de la maison. C'est principalement pour cette raison que nous sommes intervenus. Nous avons mis ces personnes en sécurité et nous les avons, par la suite, dirigés vers la Croix-Rouge, qui les a pris en charge pour leur hébergement », ajoute-t-il. 

Du côté de Sherbrooke

À Sherbrooke, la foudre a frappé l'arrière d'un immeuble à logements de la rue des Grands-Monts, ce qui a causé un début d'incendie. « L'éclair a tombé, ç'a frappé chez le voisin. Je me suis réveillé en sursaut et ça s'est mis à sentir la fumée. Mon voisin est venu me voir pour me dire que la fumée sortait du mur chez lui. On a évacué tout le monde. Il n'y avait pas de flammes », explique l'un des locataires de l'endroit, Martin Lachance. 

« Il y a au moins deux logements qui ne seront pas accessibles dans les prochaines semaines dû aux dommages causés par l'eau. Les autres ménages pourront réintégrer rapidement », soutient le chef des opérations au Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, Simon Brière.

La foudre frappe de cette façon 2 à 3 fois par année à Sherbrooke.

Vendredi matin, il y avait toujours 241 clients d'Hydro-Québec qui étaient privés d'électricité dans le Centre-du-Québec et 909 en Estrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !