•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bateau-dragon, une affaire d'équipe

Du bateau-dragon à Sherbrooke

Du bateau-dragon à Sherbrooke

Photo : Vannessa Cournoyer-Cyr

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Notre chroniqueuse Tendances, Vanessa Cournoyer-Cyr, s'est initiée cette semaine au bateau-dragon au parc Blanchard, à Sherbrooke.

Il lui a seulement fallu quelques coups de rame pour comprendre que ce sport est exigeant physiquement, mais qu'il exige en plus de la synchronicité.

L'embarquement compte 20 pagayeurs, qui doivent ramer au même rythme pour faire avancer le bateau efficacement.

« C'est un beau sport d'équipe, car tout le monde est important. Ce n'est pas comme les autres sports d'équipe, parce qu'il n'y en a pas un qui est plus important que les autres », soutient une participante, Marie-Claude Bossé.

« C'est l'équipe qui fait en sorte que le bateau avance ou gagne une course. Ça ne peut pas être une affaire d'une personne. »

— Une citation de  Chantal St-Pierre
Des adeptes du bateau-dragon
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des adeptes du bateau-dragon

Photo : Vanessa Cournoyer-Cyr

Son origine

Le bateau-dragon est une pratique inspirée de la Chine où, anciennement, on utilisait le bateau-dragon pour célébrer l'arrivée de la saison chaude. Une légende veut même qu'un poète chinois se soit enlevé la vie en bateau-dragon pour protester contre la corruption qui affligeait son pays.

Au Québec, le bateau-dragon a connu un grand essor dans les années 1980, surtout auprès des survivantes du cancer du sein.

Depuis quelques années, la pratique du bateau-dragon s'est répandue et plusieurs équipes se forment et compétitionnent chaque année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !