•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pokémon Go pourrait accélérer l'avènement de la réalité augmentée

Pokémon Go
Pokémon Go Photo: CBC

Le jeu Pokémon Go pourrait accélérer l'arrivée de nouvelles applications pratiques de la réalité augmentée dans différents domaines professionnels, selon la professeure au département de géomatique de l'Université Laval, Sylvie Daniel.

Un texte d’Élyse AllardTwitterCourriel

Pokémon Go est la percée la plus marquée de la réalité augmentée, que les développeurs expérimentent depuis plusieurs années sans qu'elle ait pris son envol jusqu'ici.

Sylvie Daniel, qui étudie cette technologie depuis plus de 10 ans, croit qu'elle permettra de mieux comprendre certains éléments de notre environnement invisibles à l'oeil nu, notamment dans les domaines de la médecine, du génie civil et de la maintenance en mécanique.

La réalité augmentée rend possible la visualisation en temps réel de parties cachées de ce qui nous entoure par l'entremise, notamment, d'un téléphone intelligent et de son système GPS intégré.

[La popularité de Pokémon Go] est pour moi une très bonne nouvelle. Ça veut dire qu'il y a un mouvement qui est enclenché pour introduire la réalité augmentée dans le domaine public. Pour l'instant, on l'a vue beaucoup plus en laboratoire. Petit à petit, on commence à la voir aussi dans le domaine professionnel, dans l'industrie.

Sylvie Daniel, professeure au département de géomatique de l'Université Laval

Toujours selon la chercheuse, le jeu Pokémon Go, première émergence à grande échelle de la réalité augmentée, pourrait encourager les entreprises à explorer davantage le potentiel de cette nouvelle technologie.

On sentait qu'on avait besoin d'une concrétisation à grande échelle pour qu'il y ait un regard plus confiant envers cette technologie.

Sylvie Daniel, professeure au département de géomatique de l'Université Laval

La réalité augmentée : un danger public?

La nouvelle application Pokémon Go soulève cependant plusieurs inquiétudes.

La police craint que ceux qui ont les yeux rivés sur leur appareil mobile pendant le jeu se retrouvent au milieu de la rue ou dans un cours d'eau, par exemple.

À Sudbury, les policiers demandent aux usagers de rester vigilants. De nombreux incidents sont survenus un peu partout dans le monde, comme à Québec, où un joueur est entré en collision avec une autopatrouille.

Pokémon Go incite ses utilisateurs à attraper des personnages du jeu vidéo dans leur environnement immédiat, qui est recréé sur leur téléphone intelligent à l'aide de son système GPS et de sa caméra.

Ontario

Informatique