•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ai Weiwei décore les jardins du Belvédère, à Vienne, avec des gilets de sauvetage

L'installation « F Lotus » d'Ai Weiwei aux jardins du Belvédère à Vienne, en Autriche
L'installation « F Lotus » d'Ai Weiwei aux jardins du Belvédère à Vienne, en Autriche Photo: AP Photo/Ronald Zak

Après avoir enveloppé de gilets de sauvetage les six colonnes de la salle de concert Konzerthaus, à Berlin, en février dernier, l'artiste chinois Ai Weiwei utilise une fois de plus des vestes, cette fois aux jardins du Belvédère, à Vienne, en Autriche.

L'installation F Lotus, d'Ai Weiwei, est constituée de lotus flottants, composés de 1005 gilets de sauvetage de différentes couleurs.

L'artiste a expliqué que son œuvre rappelle les milliers de vestes de sauvetage abandonnées par les réfugiés syriens, irakiens et d'autres pays, qui transitent par l'île de Lesbos, en Grèce, pendant leur périple pour rejoindre l'Europe.

L'installation « F Lotus » d'Ai Weiwei aux jardins du Belvédère, à Vienne, en AutricheL'installation « F Lotus » d'Ai Weiwei aux jardins du Belvédère, à Vienne, en Autriche Photo : HANS KLAUS TECHT/AFP/Getty Images

Les vestes de couleur forment « comme un paysage » sur les plages et dans les dépotoirs, selon l'artiste.

C'est peut-être la dernière chose qu'on agrippe avant de mourir.

Ai Weiwei

En 2015, 1,25 million de réfugiés ont demandé l'asile à l'Union européenne. Plus de 3500 d'entre eux ont péri pendant leur exil, la plupart noyés lors de la dangereuse traversée de la mer Méditerranée.

L'artiste Ai Weiwei pose devant ses installations « F Lotus » et « Circle of Animals/Zodiac Heads », à VienneL'artiste Ai Weiwei pose devant ses installations « F Lotus » et « Circle of Animals/Zodiac Heads », à Vienne Photo : HANS KLAUS TECHT/AFP/Getty Images

Depuis la crise des réfugiés en Europe, Ai Weiwei a intensifié les coups d'éclat pour attirer l'attention du public sur le sort de ces gens. Il s'est d'ailleurs déplacé de nombreuses fois en Grèce et à Lesbos afin de s'exprimer sur le sujet et de créer diverses installations artistiques choc.

Les visiteurs peuvent voir l'installation depuis mercredi dans les jardins du Belvédère, à Vienne, l'un des plus célèbres palais de la capitale autrichienne.

Avec les informations de Agence France-Presse

Arts visuels

Arts