•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manque de logements pour les évacués de Fort McMurray

Le conseil de la municipalité régionale de Wood Buffalo, qui comprend aussi Fort McMurray.

Le conseil de la municipalité régionale de Wood Buffalo, qui comprend aussi Fort McMurray.

Photo : CBC/ David Thurton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseil de la municipalité régionale de Wood Buffalo demande à la province de fournir plus d'hébergements temporaires aux familles qui ont dû être évacuées à la suite de l'incendie ravageur de mai dernier.

À l'unanimité, les conseillers municipaux ont décidé de demander formellement au gouvernement albertain de débourser plus d'argent pour procurer des logements de trois chambres et plus où les animaux sont permis aux familles dans le besoin.

« Nous parlons sans arrêt de l'importance de garder les familles ensemble et c'est difficile à faire si elles vivent dans des campings ou des hôtels », a déclaré le conseiller Keith McGrath.

Un rapport du conseil municipal a révélé que le nombre de logements à louer était insuffisant pour accommoder tous les évacués.

Feu de forêt à Fort McMurray

Il y a toujours près de 3200 logements de Fort McMurray qui sont inhabitable, soit parce qu'ils ont été détruits où parce qu'ils sont trop endommagés ou contaminés.

De plus, la Croix-Rouge avait évalué en mai dernier que 29,6 % des évacués avaient besoin d'un logement de trois à quatre chambres et que 30 % avaient besoin d'un logement qui acceptait les animaux.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !