•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Annonce de financement pour le futur Colisée de Trois-Rivières

La pancarte du projet immobilier, District 55, à Trois-Rivières

Annonce de financement pour le futur Colisée de Trois-Rivières

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Québec accepte de financer la moitié du coût d'un nouveau Colisée à Trois-Rivières. Le ministre des Affaires municipales Martin Coiteux a annoncé mercredi matin une subvention de 26 800 000$ à la Ville. Le nouveau Colisée est un projet évalué à 53,6 millions de dollars.

« C'est un excellent projet qui répondait aux critères du programme. Évidemment les besoins ont été démontrés. Il y a eu la mobilisation du milieu, ainsi que la participation qui est quand même importante de la Ville qui finance 50% du projet. Toutes les conditions étaient réunies pour aller de l'avant », a affirmé le ministre Coiteux.

Après des mois de réflexion, le conseil municipal a finalement confirmé en mai l'achat d'un terrain dans le District 55 pour la construction du bâtiment.

Que trouvera-t-on dans le Colisée ?

  • 1 patinoire intérieure avec 5 000 places
  • 1 patinoire intérieure avec 500 places
  • 25 loges d'entreprise
  • espaces de bureau
  • salles polyvalentes

La Ville de Trois-Rivières souhaite inaugurer le Colisée à l'automne 2019. Il sera érigé à l'intersection nord-est du boulevard du District et de la rue des Bannières.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet, ainsi que les députés de Maskinongé, Trois-Rivières et de Champlain étaient aussi présents à l'annonce qui s'est déroulée mercredi matin à l'hôtel de ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !